La lettre du patron de Titan est "inacceptable" pour Laurence Parisot

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,200,22

La lettre du patron de Titan continue de faire des vagues... Après la réponse d'Arnaud Montebourg aux critiques acerbes du PDG américain sur les ouvriers de l'usine d'Amiens-Nord de Goodyear, c'est au tour de Laurence Parisot de s'exprimer. "C'est une affaire qui révèle une ambiguïté, il y a quelque chose de tout à fait inacceptable dans la lettre du président de Titan", a déclaré Laurence Parisot sur RTL ce jeudi. Pour mémoire, Maurice Taylor y refuse sèchement d'examiner toute reprise de l'usine de pneus et accuse les ouvriers de ne travailler que trois heures par jour...

Des anomalies à corriger

Mais la patronne du Medef pointe aussi des anomalies en France : "Il n'est pas normal qu'on ne puisse pas trouver une solution par le dialogue sociale pour cette entreprise", a-t-elle expliqué, estimant que le pays avait des difficultés à regarder ses anomalies. "Quand ce n'est pas normal, il faut le dire et essayer de comprendre pourquoi." De là à trouver des explications à la lettre du patron de Titan ? "Par cette façon très provocante de dire des choses, il met en avant des anomalies et des dysfonctionnements qu'il faut que nous corrigions", estime Laurence Parisot.

Extrémiste et insultant

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) ministre du Redressement productif a répondu aux attaques de Maurice Taylor par une autre lettre, cinglante elle aussi, hier soir. Arnaud Montebourg juge ainsi les propos de Maurice Taylor "aussi extrémistes qu'insultants", et estime qu'ils "témoignent d'une ignorance parfaite de ce qu'est notre pays". Dans la foulée, il menace même de faire surveiller "avec un zèle redoublé les pneus d'importations" de Titan......


Retrouvez cet article sur Boursier.com