La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 010,96
    -103,23 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

La lettre de départ de Martin Hirsch de l'AP-HP

Hamilton/Rea

EXCLUSIF - Martin Hirsch explique son départ de l'AP-HP dans une lettre envoyée aux personnels des hôpitaux parisiens. La voici en intégralité.

La rumeur enflait depuis quelque temps, c'est désormais officiel: le patron de Martin Hirsch va quitter son poste, presque neuf ans après sa nomination. L'ancien patron d'Emmaüs a annoncé sa décision vendredi 17 juin dans une lettre au personnel de l'institution, que Challenges dévoile dans son intégralité ci-dessous.

"Chère Madame, Cher Monsieur,

Le 15 mars 2020, à l’aube d’une crise considérable, dans le premier d’une longue série quotidienne de messages, je formulais trois vœux: sauver le plus de patients possible; garder des forces grâce aux soutiens et à la solidarité et "pouvoir bâtir, avec vous tous, un modèle hospitalier différent de ce qu’il a été avant, plus proche de nos attentes et de nos ambitions à tous.

Si vous avez réalisé les deux premiers vœux, avec un courage dont je me souviendrai toute ma vie, je considère que, bien que nous ayons accompli beaucoup de choses ensemble, nous n’avons pas (encore) réussi à exaucer le troisième: garantir que cela ne reviendrait pas comme avant.

Je n’ai jamais pris d’engagement à la légère et j’ai mis toutes mes forces pour que celui-là aussi soit tenu. C’est parce que j’ai pensé ne pas pouvoir réunir toutes les conditions pour que cet engagement soit respecté que j’ai décidé, il y a un mois, de remettre mon poste de directeur général de l’AP-HP à la disposition du gouvernement. J’avais partagé, quelques semaines plus tôt, ce qui me semblait le plus fondamental pour repartir sur de nouvelles bases et ne pas subir ce qui peut nous freiner, nous empêcher, nous alourdir et aller au-delà de ce que nous avons pu accomplir ensemble, reprenant des idées que j’ai défendues et mises en œuvre depuis plus de 8 ans. Je suis convaincu que beaucoup de maux dont nous souffrons appellent des changements de même ampleur que ceux qui avaient réalisés en 1958, quand l’hôpital universitaire avait été repensé pour lui redonner force, noblesse et attractivité.

Nous avons montré, dans la tempête d’une pandémie, que nous savions travail[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles