La bourse ferme dans 3 h 52 min

L'Etat français va monter au capital de Technip via Bpifrance

1 / 2

L'Etat français va monter au capital de Technip via Bpifrance

Le meccano financier continue chez TechnipFMC.  En août dernier, le groupe a annoncé la scission de la plupart des activités françaises provenant de l’ex-Technip. Un divorce trois ans après le mariage entre Technip et FMC. Technip va retrouver son indépendance, délesté toutefois de ses activités sous-marines qui souffrent.

L’opération de séparation permettra aux actionnaires de rester dans les deux entreprises ou dans l’une des deux. Et son premier actionnaire, français, a déjà fait son choix. Selon plusieurs sources, Bpifrance -la Banque publique d’investissement- va profiter de l’opération pour se renforcer au capital de la filiale française. Ainsi, Bpifrance échangera ses actions TechnipFMC uniquement contre des actions Technip. Or, le "nouveau" FMC devrait peser deux fois plus que le "nouveau" Technip. 

Du coup, la participation de Bpifrance passera "mécaniquement" de 5% dans le capital de TechnipFMC à 15% dans le nouveau Technip, sans mobiliser aucun cash. "On va se recentrer sur la France" reconnait un proche de l'ex-BPI. Un retour aux sources inattendu alors que la banque publique avait été critiquée pour avoir laissé filer Technip aux mains des Américains de FMC en 2017.

1,5 milliard de cash pompé chez Technip

A l’époque, le groupe français qui conçoit des plates-formes pétrolières avait fusionné avec FMC pour créer un nouveau géant mondial capable de résister à la baisse des prix du baril. Trois ans plus tard,...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi