La bourse est fermée

L'Etat appelle les groupes où il est actionnaire à ne pas verser de dividendes... aux particuliers

1 / 2

L'Etat appelle les groupes où il est actionnaire à ne pas verser de dividendes... aux particuliers

L'Etat va demander aux entreprises dont il est actionnaire de ne pas verser de dividende cette année "par solidarité" face à la crise du coronavirus, a indiqué vendredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

"Dans les entreprises où l'Etat est actionnaire, on va demander de ne pas verser des dividendes, en tout cas à des particuliers, à des individus (...), c'est la solidarité", a déclaré Muriel Pénicaud sur Cnews.

La ministre oublie pourtant qu'il est interdit de verser des dividendes à certains actionnaires (par exemple les fonds d'investissement ou l'Agence des participations de l'Etat) et pas à d'autres (des particuliers). En revanche, les groupes cotés ont la possibilité de verser des dividendes en actions et non en cash, ce qui permet de préserver leur trésorerie. 

La ministre a dit "comprendre la démarche de la CFDT" qui avait appelé mercredi les grands groupes français à ne pas verser de dividendes cette année.

Annulations en série

Plusieurs grandes entreprises françaises ont déjà renoncé à verser un dividende ou, du moins, réduit le montant initialement prévu. Mercredi, le spécialiste des affichages publicitaires JCDecaux a annoncé renoncer à son dividende et le géant des médias Lagardère a diminué le sien.

Auparavant, parmi les grands groupes français, l'avionneur Airbus et Tarkett, spécialiste des revêtements de sols, avaient déjà renoncé à verser un dividende. La société de restauration d'autoroute Autogrill,...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi