Les produits d'épargne retraite pour payer moins d'impôts

Les produits d'épargne retraite - Perp, Préfon et Madelin – ont échappé au tour de vis fiscal. Les sommes versées peuvent être déduites de votre revenu imposable, dans la limite de certains plafonds. Voici ceux applicables en 2013.

Les Perp, le régime Préfon et les contrats Madelin bénéficient d'avantages fiscaux attractifs pour les épargnants. Si les rentes perçues au moment de la retraite sont imposables comme une pension, les sommes versées sont en effet déductibles des revenus. Avec selon les produits, une coquette enveloppe à déduire.

> Perp et régime Préfon : déduisez les sommes versées de vos revenus

Ouverts à tous les épargnants, le Perp et le régime Préfon permettent d'obtenir un gros bonus fiscal sur les sommes investies. Elles sont en effet déductibles de votre revenu imposable dans la limite du plus élevé des deux montants suivants :

- soit 10% de vos revenus professionnels de 2012, nets de cotisations sociales et après déduction de vos frais professionnels (soit pour les salariés, après application de la déduction forfaitaire de 10% ou la prise en compte des frais réels), avec un plafond de 29.098 euros ;

- soit à hauteur de 3.637 euros, ce qui représente 10% du plafond annuel de la sécurité sociale pour 2012. Cette deuxième limite concerne les personnes sans revenus professionnels ou qui ont perçu des revenus inférieurs à 36.372 euros en 2012.

Attention, il faut déduire de ce plafond, d'autres revenus. A commencer par l’abondement versé par votre employeur sur votre Perco en 2012 ainsi que les jours de congé monétisés éventuellement affectés au Perco ; les cotisations versées à un régime obligatoire de retraite supplémentaire d’entreprise, y compris la part patronale (régime dit de l’article 83) ; certaines cotisations versées sur un contrat Madelin.

Il existe cependant quelques astuces pour optimiser ces limites. Si vos versements ...

... Lire la suite sur capital.fr