La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 296,14
    -85,99 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    13 328,87
    -101,11 (-0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    27 824,83
    -259,67 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2160
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 194,09
    +166,52 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    35 233,40
    -3 849,05 (-9,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 188,68
    -9,23 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    4 156,82
    -17,03 (-0,41 %)
     

Les pro-Alexeï Navalny manifestent ce mercredi et la date n’est pas anodine

Jade Toussay
·1 min de lecture
Un homme brandi une pancarte "Un pour tout, tous pour un" lors d'une manifestation en soutien à Alexeï Navalny à Moscou le 23 janvier 2021ina (Photo: EVGENIA NOVOZHENINA via REUTERS)
Un homme brandi une pancarte "Un pour tout, tous pour un" lors d'une manifestation en soutien à Alexeï Navalny à Moscou le 23 janvier 2021ina (Photo: EVGENIA NOVOZHENINA via REUTERS)

RUSSIE - Ce mercredi 21 avril devait être le VP-Day, le jour de Vladimir Poutine. Devant le Parlement, le président russe tiendra son discours annuel à la Nation - l’équivalent du “discours sur l’État de l’union” à l’américaine. Mais le chef d’État risque bien de se faire voler la vedette par son ennemi numéro 1 Alexeï Navalny, dont les soutiens appellent à manifester dans tout le pays le même jour.

Ces derniers temps, le nom d’Alexeï Navalny est sur toutes les lèvres en Occident. À l’unisson, les pays de l’UE et les États-Unis ont fait part de leurs vives inquiétudes sur l’état de santé du principal opposant au Kremlin, incarcéré depuis fin février en Russie.

C’est pour “défendre Alexeï et le droit à la liberté et au bonheur”, mais aussi “contre la corruption, la répression et les assassinats politiques” que le Fonds de lutte contre la corruption (FBK) créé par Navalny a appelé à se réunir de nouveau, quelques mois après les manifestations d’envergure de janvier qui se sont soldées par des arrestations massives.

À l’origine, aucune date n’avait été annoncée. Mais plusieurs éléments ont poussé les organisateurs à choisir le 21 avril. Et si officiellement rien ne permet d’affirmer que la date a été choisie pour faire un pied de nez au président russe, le symbole n’en est pas moins très fort.

Le jour de Vladimir Poutine

Installé depuis deux fois huit ans (1999-2008 et depuis 2012) à la tête de la Russie, Vladimir Poutine est bien parti pour y rester. Au moins jusqu’à 2036 s’il y parvient,...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.