Les maisons de retraite chutent en Bourse, l’Etat veut encadrer les tarifs

Les valeurs du secteur des services de la dépendance s'inscrivaient en forte baisse ce lundi matin, la ministre déléguée aux personnes âgées ayant estimé que les tarifs des maisons de retraite étaient inaccessibles pour les classes moyennes.

Michèle Delaunay a ainsi évoqué un encadrement des loyers des établissements et un plafonnement des prix des prestations, dans le cadre de la réforme de la dépendance des personnes âgées, souhaitée par Francois Hollande. Cette réforme sera prête d'ici à la fin de l'année même si sa mise en place s’étalera sur l'ensemble du quinquennat, selon le président français.

Pour le secteur, les changements induits par la réforme devraient se traduire par une pression sur les marges et des perspectives moins attrayantes.

Dès l’ouverture, les différentes valeurs du secteur, théoriquement jugées « défensives », chutaient lourdement. A 10h30, Orpéa tombait de 6,84%, Medica perdait 6,58%, Korian chutait de 5,42% et Le Noble Age de 3,35%.

Retrouvez cet article sur capital.fr