Marchés français ouverture 3 h 19 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 756,79
    -107,53 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,1906
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    28 708,93
    -389,36 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 345,19
    +309,96 (+0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 019,24
    +76,07 (+8,07 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Les langues qu’il faut parler pour trouver un job

Mieux vaut parler allemand qu'espagnol pour avoir un emploi (AFP)
Mieux vaut parler allemand qu’espagnol pour avoir un emploi (AFP)

Espagnol ou allemand ? Le choix, fait dès le collège, a pourtant une incidence sur la recherche d’emploi…

Le site de recherche d’emploi Jobflit publie une étude pour savoir quelle langue, entre l’allemand et l’espagnol est privilégiée par les employeurs lorsqu’ils cherchent à pourvoir un poste. Conclusion : l’allemand est deux fois plus demandé que l’espagnol.

Un résultat en contradiction avec les choix des collégiens. Ils sont 34% à choisir l’espagnol, contre 15% pour l’allemand, en deuxième langue vivante. Explication : le poids du commerce franco -allemand, qui pesait 170 milliards d’euros en 2015 contre 63 milliards pour les échanges entre Espagne et France.

L’anglais, langue privilégiée

Évidemment, l’anglais reste la langue étrangère la plus importante aux yeux des recruteurs, qui est 10 fois plus demandée que l’allemand, et 20 fois plus que l’espagnol.Pour autant, l’anglais ne semble pas si important que cela.

En effet, selon cette même étude, la maîtrise de la langue de Shakespeare ne concerne que 14% des offres présentes sur Jobflit. Ce sont surtout les secteurs du marketing, de la communication et des ressources humaines qui recherchent le plus de candidats maitrisant l’anglais. Quant au chinois, seul 0,1% des offres demandent sa maîtrise. Les entreprises préférant recruter des Chinois maîtrisant le français.