Les Français consomment moins de médicaments

C'est une petite surprise : la consommation de médicaments remboursés des Français, qui s'affichait en constante hausse depuis plusieurs années, a reculé de 0,8% en 2011, selon des données publiées hier par l'Assurance maladie. Ils ont acheté, au total, 2,64 milliards de boîtes, contre 2,66 milliards l'année précédente.

De nombreuses classes thérapeutiques sont concernées par cette baisse. Le repli atteint ainsi 17,3% pour les hormones de croissance, 8,9% pour les anti-ostéoporotiques, 6,3% pour les anti-rhumatismaux, 2,3% pour les antidépresseurs ou encore 1,7% pour les psychotropes.

En valeur, les dépenses ralentissent elles aussi. En prenant en compte uniquement les médicaments délivrés en officine de ville, les montants des remboursements sont tombés à 21,3 milliards d'euros en 2011. Un recul de 0,2%, après des hausses oscillant entre 2,1% à 8,8% par an au cours de la dernière décennie.

En termes de produit, le Tahor, un médicament prescrit pour traiter l’hypercholestérolémie, reste celui qui génère le plus de dépenses (469,3 millions d'euros), devant le Crestor, un autre anti-cholestérol (309,7 millions). Le Doliprane occupe la 7ème place, mais est 1er en volumes.

L'assurance maladie attribue cet inversement de tendance aux différentes actions menées ces dernières années par les autorités sanitaires : déremboursement de certains médicaments peu efficaces, campagnes de sensibilisation des médecins, afin de les inciter à ne pas trop charger les ordonnances…

Retrouvez cet article sur capital.fr