La bourse ferme dans 8 h 11 min

Les frais bancaires augmentent en flèche au 1er janvier

Mauvaise nouvelle à l’approche de la nouvelle année. Pour compenser la baisse des marges en raison des faibles taux d’intérêt, les banques vont sérieusement mettre leurs clients à contribution, selon une étude réalisée par le comparateur Meilleure banque, qu’a pu consulter Le Figaro. À compter du 1er janvier 2017, les banques appliqueront une nouvelle grille tarifaire, ce qui entraînera une forte hausse des frais bancaires.

Sur les 54 banques passées au crible par l’étude, c’est la Banque Postale qui connait la plus forte augmentation en passant de 6,2 à 12 euros de frais de tenus de compte par an. Soit une hausse de près de 100 %, bien que la somme reste modeste par rapport à d’autres. Les clients de la Banque Populaire constateront une hausse de 23 %. La BNP, le réseau Banque Populaire, la Caisse d’Épargne, le Crédit mutuel connaîtront également des augmentions, ainsi que le Crédit agricole, dernier, qui voit ses frais de tenue de compte majorés de près de 5%.

Une hausse totale de 13 %

Quelques rares banques ne feront toujours pas facturer de frais bancaires, comme LCL, le Crédit coopératif ou quelques caisses régionales du Crédit agricole. “Mais elles se comptent sur les doigts d’une main”, déclare Meilleure banque au Figaro.

Autre point important, les retraits dits “déplacés”, c’est à dire les retraits effectués dans les distributeurs d’autres banques coûteront 4,5 % plus cher qu’en 2016. Par exemple, un client de la Banque Postale effectuant en moyenne 5 retraits déplacés par mois devra désormais s’acquitter de 15,60 euros par mois, soit une multiplication par deux des tarifs en vigueur. Pour tous les types de frais confondus, on comptera une hausse de 13 %.