"Les actions asiatiques sont particulièrement attrayantes"

Stratégiste actions pour Axa Investment Managers, Mathieu L'Hoir est positif sur les actions asiatiques, qu'il juge sous-évaluées, compte tenu des fondamentaux des entreprises du continent. Il souligne que l'abondance des liquidités sur les marchés, la réduction des risques systémiques et la reprise de l'économie chinoise constituent d'importants soutiens pour les marchés locaux.

Capital.fr : Pour quelles raisons un investisseur hexagonal devrait-il investir en actions asiatiques ?

Mathieu L’Hoir : Jusqu'à août 2012, les actions asiatiques ont sous-performé, en particulier les chinoises, du fait des craintes liées à un éventuel atterrissage brutal de la deuxième économie mondiale. Elle montre toutefois des signes de redémarrage, depuis peu. Pour les actions asiatiques, certains voyants sont passés au vert. En premier lieu, les politiques monétaires ultra-accommodantes des grandes banques centrales de la planète se traduisent par une abondance de liquidités sur les marchés. Une grande partie s'est déversée sur les marchés d'actions asiatiques. Deuxièmement, le risque systémique, celui lié à un possible éclatement de la zone euro ou à la dette américaine, a diminué, ce qui a dégonflé la prime de risque. Les actions asiatiques, assimilées à l'univers émergent, sont traditionnellement jugées risquées. Elles profitent donc à plein du phénomène. Ensuite, la progression des bénéfices, permise par le rebond de la croissance, constitue un autre point très positif. Par exemple, les bénéfices des entreprises industrielles chinoises ont bondi de 15% sur un an, du fait de la reprise de l'économie et de l'essor du commerce intrarégional. Enfin, les valorisations des actions asiatiques sont relativement faibles.

Capital.fr : Dans quelle mesure les valorisations ...

... Lire la suite sur capital.fr