La bourse ferme dans 6 h 50 min
  • CAC 40

    7 086,15
    +3,73 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 169,39
    +5,94 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 939,40
    -5,90 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    21 138,65
    -55,53 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,03
    +0,16 (+0,20 %)
     
  • DAX

    15 117,12
    -11,15 (-0,07 %)
     
  • FTSE 100

    7 781,16
    +9,46 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2317
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Leroy Merlin aurait (encore) vendu des tableaux contrefaits

Getty Images/Chesnot

"Ce dessin disponible chez Leroy Merlin est une contrefaçon de mon cheval", affirmait sur Twitter Quibe, le 24 décembre dernier. Comme le rapporte 20 Minutes, cet illustrateur a reçu un message l’un de ses contacts, lui signalant la présence de l’un de ses dessins dans un magasin de l’enseigne. Sur le moment, Quibe n’est pas tellement surpris, car il lui est déjà arrivé à deux reprises de tomber sur l’un de ses dessins chez Leroy Merlin.

(3) Quibe 🇫🇷 sur Twitter : "Ce dessin disponible chez Leroy-Merlin est une #contrefaçon de mon chewal #meclepluscopiédumonde https://t.co/E4Gjq72jdj" / Twitter

En 2019, Quibe a été pour la première fois informé de la présence de l’une de ses illustrations chez Leroy Merlin. Le dessinateur avait alors obtenu un retrait de la marchandise en question, mais n’avait pas reçu de preuve de sa destruction. Un an plus tard, il s’aperçoit, à deux reprises, que ses œuvres ont refait surface dans les rayons d’un magasin Leroy Merlin. De nouveau, les dessins sont retirés de la vente.

Cette fois, fin 2022, il s’agit donc du dessin d’un cheval. L’œuvre s’est retrouvée sur la "Market place" de Leroy Merlin, un espace dédié aux commerçants. Leroy Merlin indique qu’il n’est pas de son ressort de vérifier les éléments présentés à la vente sur cette "Market place". En outre, Quibe a également remarqué la présence de ce dessin de cheval sur le site de vente Ali Express, pour la somme de 23 €, alors que le dessinateur vend généralement ses œuvres pour une cinquantaine (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une des plus vieilles librairies lyonnaises en lutte contre un géant de l'immobilier
Rouen : elle découvre des caméras cachées dans un logement loué sur Airbnb
Alexis Kohler, numéro 2 de l'Elysée, soupçonné d'avoir "participé" à des décisions sur l'armateur MSC, lié à sa famille
Chirurgie esthétique : une secrétaire médicale empoche un pactole avec des injections clandestines
Covid-19 : des panneaux antivax font polémique à Toulouse