Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 290,29
    +354,46 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,35
    -8,97 (-0,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

LEP : la chute de son taux le 1er août se confirme

LEP : la chute de son taux le 1er août se confirme

Mois après mois, le reflux de l'inflation se précise, et le nouveau taux du Livret d'épargne populaire (LEP) aussi. En mai, la hausse des prix a une nouvelle fois marqué le pas. Selon les résultats définitifs communiqués par l'Insee ce vendredi 14 juin, les prix à la consommation ont augmenté de 2,3% sur un an le mois dernier. Mais c'est surtout depuis le début de l'année que le tassement de l'inflation se constate. En janvier, toujours selon l'Insee, l'inflation se chiffrait à 3,1%, avant de décroître à 2,9% en février, puis à 2,3% en mars, et à 2,2% en avril.

Or, si cette décrue est une bonne nouvelle pour le porte-monnaie des ménages, elle en est une mauvaise pour les titulaires d'un LEP, le ralentissement de l'inflation entraînant mécaniquement une revue à la baisse de son taux d'intérêt. Ce dernier est en effet calculé de manière implacable : il correspond à la moyenne de l'inflation hors tabac mesurée sur les six mois qui précèdent la révision de son taux. Pour la prochaine révision, qui aura lieu le 1er août prochain, c'est donc l'inflation entre janvier et juin qui sera prise en compte.

Or, sur les cinq premiers mois de l'année, la moyenne définitive de l'inflation hors tabac est déjà tombée à 2,4%. Il y a donc fort à parier que le taux du LEP, actuellement à 5%, soit divisé par deux le 1er août prochain. Pour être maintenu à son niveau actuel, il faudrait en effet que les prix bondissent de 18% au mois de juin… Un scénario très peu probable.

Heureusement pour les épargnants (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EuroMillions : ce jeune couple girondin récupère (enfin) son gros chèque
Barème de l’impôt, suppression de la flat tax… le choc fiscal du Nouveau Front populaire
Avec le retour de l'ISF, le Nouveau Front Populaire cible les plus riches
«Du racket» : des habitants dénoncent des rappels de charge de plus de 2 000 euros
Pixpay lance sa nouvelle carte de paiement pour adolescent qui rassure les parents