Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0845
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 911,68
    +651,71 (+1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,87 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,62 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,04 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2660
    +0,0034 (+0,27 %)
     

LEP à 6,1% : « Mon compte va-t-il être fermé si je deviens imposable ? »

peur
peur

« Bonjour. Je ne suis pas imposable, étant étudiante. J'ouvre un LEP en février 2023. Si je suis imposable en 2024, va-t-on fermer mon LEP ou peut-on le conserver à partir du moment où il est ouvert ? Merci. »

Bonjour Ly, et merci pour votre question. Avec la hausse de son taux, passé mercredi de 4,6% à 6,1% nets d'impôts, vous êtes nombreux à vous interroger sur les conditions à remplir pour ouvrir ou conserver un Livret d'épargne populaire (LEP). Contrairement au Livret A, ouvert à tous sans conditions, l'accès au LEP, en effet, est réservé aux ménages affichant des revenus moyens ou modestes.

Bonne nouvelle, Ly ! Non, le simple fait d'être imposable, c'est-à-dire de payer l'impôt sur le revenu, ne signifie pas que vous devrez renoncer à votre LEP. Ce qui compte, c'est votre revenu fiscal de référence (RFR), ce montant qui figure sur la première page de votre avis d'imposition.

Pour rester éligible au LEP, il suffit de continuer, année après année, à remplir le critère d'éligibilité : disposer d'un RFR qui ne dépasse pas un seuil fixé par la réglementation et actualisé tous les ans. Il est, pour l'année 2023, de 21 393 euros pour la première part fiscale, soit pour une personne seule. Ce plafond augmente ensuite selon la composition du foyer, à raison de 5 713 euros supplémentaire par demi-part.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A à 3%, LEP à 6,1%... Cette nouvelle hausse des taux qui vous attend (peut-être) en 2023
- Taux de l'assurance vie : Agipi fait encore mieux que l'Afer
- Ce placement sans risque qui peut vous rapporter 4% (plus que le Livret A)