La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 612,73
    +324,68 (+1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Leopard 2, Abrams: les chars occidentaux peuvent-ils changer la donne en Ukraine ?

KMW

L’Allemagne a donné son feu vert à la livraison de chars Leopard 2 à l’Ukraine, et les Etats-Unis à celle de leurs chars Abrams. Mais pour être efficaces sur le terrain, ces engins devront être livrés en quantité suffisante, et avec le soutien nécessaire (munitions, logistique…). Un défi immense.

Et l’Allemagne céda. Après des semaines de demandes insistantes de Kiev et de pressions de ses alliés, le chancelier Olaf Scholz a approuvé le principe du transfert de chars allemands Leopard 2 vers l’Ukraine. Dans le détail, Berlin va livrer 14 chars Leopard 2A6, une des versions les plus récentes de l’engin, prélevée sur les stocks de la Bundeswehr, et va autoriser les pays détenteurs de Leopard 2 qui souhaitent en livrer à Kiev à le faire. Ce devrait notamment être le cas de la Pologne, de la Finlande, de l’Espagne, du Portugal, de la Norvège et des Pays-Bas. Les Leopard 2 s’ajouteront aux 31 Abrams que va envoyer Washington, et aux 14 Challenger 2 transférés par le Royaume-Uni.

Cette entrée en action des chars de technologie occidentale peut-elle changer la donne sur le théâtre ukrainien ? "Les chars occidentaux vont permettre aux Ukrainiens d’avoir un ascendant technologique sur la plupart des chars russes déployés, même s’il ne faut évidemment pas sous-estimer des engins comme le T90M", assure à Challenges Marc Chassillan, consultant au cabinet SPAD et grand spécialiste des blindés. Le Leopard 2 est un char mobile, à la motorisation puissante (1.500CV), qui tire loin et peut engager une cible en roulant. L’Abrams et le Challenger 2, de même génération, ont des qualités semblables.

100 chars minimum

Mais plusieurs conditions apparaissent nécessaires au succès de l’opération. La première, c’est la quantité de machines disponibles. Une compagnie de 14 chars ne suffira pas à faire pencher la balance. "Bien que politiquement notable, la fourniture d’un petit nombre de machines ne serait qu’un geste symbolique, estimait le 13 janvier une note de l’IISS (International Institute for Strategic Studies), signée par les chercheurs Bastian Giegerich, Yohann Michel et Michael Tong. Pour que les chars Leopard 2 aient un effet significatif sur les combats, environ 100 chars seraient nécessaires"

Lire aussiPourquoi la livraison des chars Leopard 2 à l'Ukraine divise l'Allema[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi