Marchés français ouverture 5 h 36 min

L'entrée d'Air France-KLM dans le capital de Virgin Atlantic tombe à l'eau

latribune.fr
 

C'est officiel. Comme La Tribune l'indiquait la semaine dernière, le rapprochement capitalistique entre Air France-KLM et Virgin Atlantic tombe à l'eau. Annoncée en juillet 2017 dans le cadre d'un vaste schéma d'alliances commerciales et capitalistiques à plusieurs bandes impliquant également la compagnie américaine Delta, la prise de participation du groupe français dans le capital de Virgin Atlantic à hauteur de 31% ne se fera pas. Pour rappel, Virgin Atlantic est détenue par Virgin Group (propriété du milliardaire britannique Richard Branson) à hauteur de 51%, et par Delta à hauteur de 49%.

« Air France-KLM et Virgin ont considéré que l'acquisition d'une participation dans Virgin Atlantic n'était plus nécessaire », a expliqué ce mercredi Air France-KLM dans un communiqué.

Revirement curieux

Selon nos informations, Virgin était à l'initiative de ce revirement. Le groupe dirigé par le milliardaire Richard Branson ne souhait curieusement plus vendre, et Delta soutenait cette position après avoir insisté pendant des années à embarquer Air France-KLM dans cette opération.

L'accord, qui avait été signé à l'été 2017, permet à Air France-KLM d'acheter 31% du capital de Virgin Atlantic au groupe Virgin pour un montant de 220 millions de livres sterling (258 millions d'euros). Pour permettre à Air France-KLM de financer cette opération, Delta avait injecté, en 2017, plus de 325 millions d'euros dans le capital d'Air France-KLM, dans le cadre d'une augmentation de capital réservée, ce qui lui a permis de mettre la main sur plus de 8% du capital du groupe français.

Cette somme permettait à Delta de donner à Air France-KLM les moyens nécessaires pour acheter les 31% de Virgin Atlantic. Cette augmentation de capital a par ailleurs concerné également China Eastern. La compagnie chinoise est en effet entrée au même moment et avec les mêmes montants que Delta dans le capital d'Air France-KLM. Aujourd'hui, ceux

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


L'entrée d'Air France-KLM dans le capital de Virgin Atlantic pourrait capoter
Easyjet s'allie à Virgin Atlantic sur les correspondances
IAG rachète Air Europa et met la pression sur Air France-KLM