La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 288,12
    +426,36 (+2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Lentement mais sûrement, la Russie prépare le S-70, son drone-chasseur furtif

Présentation du drone-chasseur S-70, à Novossibirsk en Russie. | Capture d'écran Ministère russe de la Défense via YouTube
Présentation du drone-chasseur S-70, à Novossibirsk en Russie. | Capture d'écran Ministère russe de la Défense via YouTube

Avec les récentes annonces de l'US Air Force, qui prétend être très avancée dans son développement de chasseurs et drones de sixième génération, les États-Unis sont plus que jamais au centre des conversations concernant le futur de l'aviation de combat. Cependant, la concurrence s'active aussi, en particulier en Russie.

RIA Novosti, une agence de presse de l'État russe, a récemment annoncé que le drone Soukhoï S-70 Okhotnik-B (Okhotnik signifie «chasseur» en russe) aurait effectué avec succès son premier test de tir de précision en vol, avec plusieurs types de missiles air-sol.

À lire aussiLa Russie utilise-t-elle le Su-57, son avion le plus récent, en Ukraine?

Ce drone, qui a la forme d'une aile déployée, est destiné à devenir la pierre angulaire de l'aviation de combat russe. Dépourvu de pilote, l'engin semble conçu en priorité pour laisser une trace radar minimale et pouvoir entrer furtivement dans les espaces aériens hostiles.

Améliorations fréquentes

Lors de la première apparition du drone sur les réseaux sociaux russes en janvier 2019, puis de son premier vol test dans la foulée, les spécialistes ont remarqué que le design du S-70 était loin de correspondre aux critères de furtivité souhaitables pour un appareil du genre, notamment du fait de son réacteur emprunté au Su-27, mis en service en 1977.

Depuis, ce dernier semble avoir été remplacé par un échappement plat, plus difficilement détectable par les radars et les capteurs infrarouges. Son design s'est aussi progressivement lissé, faisant disparaître les capteurs et antennes externes sous son fuselage.

À lire aussiAvec leur prochain chasseur NGAD, les États-Unis veulent dominer les cieux dès 2030

D'après le média spécialisé The War Zone, le S-70 devrait principalement être utilisé comme une version russe du Loyal Wingman: un drone furtif destinée...

Lire la suite sur korii.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles