Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 980,45
    -717,94 (-1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 325,34
    -34,98 (-2,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Lens: Sotoca-Gradit, du monde amateur à la Ligue des champions

@IconSport

Arrivés tous les deux en 2019 au Racing Club de Lens, alors que le club artésien évoluait en Ligue 2, Florian Sotoca (32 ans) et Jonathan Gradit (30 ans) vont découvrir la Ligue des champions à Séville, mercredi soir (coup d'envoi à 21h, sur RMC Sport 1). Leur participation à la plus prestigieuse des Coupes d’Europe est belle compte tenu de leurs parcours respectifs de footballeurs, parsemés d’embûches: "J’ai commencé aux Girondins de Bordeaux et je n’ai pas été gardé pour passer professionnel, explique Jonathan Gradit. J'ai enchaîné en CFA (4e division) avec Bayonne, mais j’ai toujours cru en moi et j’espère que ça servira à d’autres joueurs qui n’ont pas eu un parcours facile."

>> Découvrez les offres de RMC Sport et regadez en direct Séville-Lens

De son côté, Florian Sotoca a fait son entrée dans le monde professionnel sur le tard, à Grenoble, alors qu'il était âgé de 28 ans. Originaire de Narbonne, l'attaquant a connu les petits boulots comme vendeur de chaussures chez son oncle, et réalise encore difficilement ce qui lui arrive, lui qui s'apprête à disputer la Coupe aux grandes oreilles: "Jamais je n’aurais pensé jouer à un tel niveau, se retrouver en Ligue des champions trois ans après notre montée, c’est fou…"

>> Séville-Lens: les infos EN DIRECT

Des relais privilégiés pour Franck Haise

Depuis cinq ans, Florian Sotoca et Jonathan Gradit ont créé des liens d'amitiés très forts et partagent énorméments de moments. Le Racing Club de Lens était fait pour eux, comme le souligne le défenseur lensois, surnommé "la perceuse" par les supporters (pour ses percussions dans le camp adverse). "Avec Flo, on a tout connu. Il y a eu beaucoup de départs depuis la Ligue 2. Dans un club, la fidélité, c’est compliqué, et nous, on est fiers d’y être encore. Notre esprit de combattants, le fait de mouiller le maillot, ça plaît au public."

PUBLICITÉ

Auteur du penalty de la montée, le 9 mars 2020, en pleine crise du Covid, l'attaquant Florian Sotoca est fier de faire partie des joueurs qui ont marqué l'histoire du club. Avec son complice Jonathan Gradit, il espère faire bonne figure en Ligue des Champions: "On va tout faire pour montrer un bon visage, on est fiers de représenter le football français."

Jonathan Gradit et Florian Sotoca (avec Brice Samba et Kevin Danso) font partie des cadres, et sont des relais directs de Franck Haise. A l'heure d'aborder cette campagne de Ligue des champions, leur rôle sera important dans le redressement du Racing Club de Lens, après un début de saison catastrophique et une dernière place au classement.

Article original publié sur RMC Sport