Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    54 836,55
    +1 896,52 (+3,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 245,71
    +47,14 (+3,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Lens-PSV: la superbe acrobatie de Wahi pour remettre les compteurs à zéro

RMC Sport

Lens n’a pas douté très longtemps. Menés 1-0 depuis la 55e et une sublime inspiration de l’ailier belge Jonathan Bakayoko ce mardi à l’occasion de la troisième journée de Ligue des champions, les Sang et Or sont revenus à hauteur du PSV Eindhoven dix minutes plus tard grâce à Elye Wahi.

>> Lens-PSV EN DIRECT

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour regarder le meilleur de la Ligue des champions

À la 65e, côté droit, Frankowski prend le temps de bien travailler son centre et trouve l'attaquant espoirs français dans la surface. L'ancien joueur de Montpellier surgit dans les six mètres et reprend le ballon d'un extérieur du pied acrobatique. Bollaert peut rugir de nouveau.

Lens a encore trouvé les ressources

Avant cette égalisation, Lens a concédé l’ouverture du score pour la troisième fois en trois matchs disputés dans cette Ligue des champions 2023-2024. À la 55e, Johan Bakayoko a mis un gros coup sur la tête des Sang et Or en inscrivant une magnifique frappe lointaine depuis l’angle de la surface. Mais comme sur la pelouse du FC Séville (1-1) et face à Arsenal (victoire 2-1) lors des deux premières journées, les Artésiens ont su trouver les ressources pour revenir.

Article original publié sur RMC Sport