Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 107,23
    +456,96 (+0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 348,06
    -12,26 (-0,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Lens-PSV: un nul frustrant pour les Sang et Or, qui restent invaincus mais perdent la tête de leur groupe

Icon Sport

Un moindre mal. Deux semaines après sa performance majuscule contre Arsenal, c'est un décevant Racing Club de Lens qui a concédé le nul 1-1 à domicile contre le PSV Eindhoven ce mardi 24 octobre. À mi-parcours de la phase de groupes de la Ligue des champions, les Sang et Or perdent la place de leader du groupe B (cinq points). Mais ils restent au contact d'Arsenal, désormais en tête avec un point d'avance. Le Séville FC et le PSV ferment la marche avec deux points.

>> Revivez le match Lens-PSV sur RMC Sport

Comme contre les Gunners, le public artésien a pu croire que la soirée serait malheureuse après cet éclair de génie de Johan Bakayoko, donnant l'avantage au PSV au terme d'un beau mouvement collectif et d'une frappe enroulée à la trajectoire trompeuse (55e, 0-1). Une ouverture du score pas vraiment imméritée, au regard du poteau trouvé par Hirving Lozano en première période (27e).

En Europe, Wahi compte

En Ligue des champions, marquer peut aussi être une réponse à une incapacité à mener convenablement de précieuses situations. Dans le premier quart d'heure, avant de s'éteindre jusqu'au but néerlandais, le RC Lens a pu nourrir des regrets en manquant trois fois de justesse (6e, 8e), voire même quatre fois en comptant une action complètement gâchée mais annulée par un hors-jeu (13e).

PUBLICITÉ

À la 63e minute, un moment de flottement a brièvement laissé penser que Franck Haise allait déjà remplacer Elye Wahi pour Wesley Saïd. Le remplacement a finalement concerné Florian Sotoca. Quelques dizaines de secondes plus tard, l'international espoirs est parvenu à transformer un centre millimétré de Przemysław Frankowski en égalisation à la faveur d'une difficile acrobatie (64e, 1-1). À défaut de répondre présent en Ligue 1 (un seul but en six apparitions cette saison), la recrue la plus chère de l'histoire du club (30+5 millions d'euros) compte désormais deux buts et une passe décisive dans cette campagne européenne.

Avant d'entamer la phase retour de ce groupe et de se rendre à Eindhoven pour la revanche contre le PSV (8 novembre), le RC Lens doit renouer avec la victoire en championnat pour quitter sa place de premier non-relégable (15e). Ça passe par la réception du FC Nantes dès ce samedi 28 octobre.

Article original publié sur RMC Sport