Marchés français ouverture 1 h 5 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 857,68
    -17,21 (-0,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,1927
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 843,71
    +26,64 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    27 573,19
    -1 386,04 (-4,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    793,87
    -16,33 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

L'empire Trump visé par une enquête pénale

·2 min de lecture

La Trump Organization, le conglomérat appartenant à la famille de l'ex-président américain Donald Trump, est visée par une enquête pénale, a annoncé la procureure de l'Etat de New York.

La , le conglomérat appartenant à la famille de l'ex-président américain Donald Trump, est visée par une enquête pénale, a annoncé mardi 18 mai la procureure de l'Etat de New York. "Nous avons informé la Trump Organization que notre enquête sur cette organisation n'est plus uniquement de nature civile", a indiqué Fabien Levy, porte-parole de la procureure de l'Etat de New York Letitia James. "Nous enquêtons maintenant activement sur la Trump Organization en matière pénale, conjointement avec le procureur de Manhattan", a-t-elle ajouté.

La Trump Organization regroupe des centaines d'entreprises liées à Donald Trump ou à ses proches, notamment des hôtels, des sociétés immobilières et des terrains de golf. Le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, un démocrate, a démarré en 2018 une enquête initialement centrée sur des paiements effectués, avant la présidentielle de 2016, à deux maîtresses présumées du milliardaire républicain, et désormais élargie à des allégations de fraude fiscale, fraude aux assurances ou fraude bancaire.

Enquête confidentielle

Cette enquête se déroule de façon confidentielle devant un grand jury. Le procureur Vance a obtenu en février les déclarations de revenus de Donald Trump sur les huit dernières années ainsi que celles de la Trump Organization, au terme d'une longue bataille juridique. Donald Trump, qui a quitté la Maison Blanche en janvier, nie toute malversation et a qualifié l'enquête de "poursuite de la plus grande chasse aux sorcières politique de l'histoire de notre pays".

Selon le quotidien The New York Times citant une source proche du dossier, le bureau de Mme James va poursuivre son enquête au civil et enverra parallèlement deux procureurs adjoints rejoindre l'équipe de M. Vance. Donald Trump, qui a quitté la Maison Blanche en janvier, nie toute malversation et a qualifié l'enquête de "poursuite de la plus grande chasse aux sorcières politique de l'histoire de notre pays". Début avril, alors que l'enquête du procureur de Manhattan[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles