La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 269,89
    -209,71 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    14 114,06
    +44,63 (+0,32 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2121
    +0,0015 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 662,65
    +1 553,60 (+4,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    988,19
    +19,35 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    4 238,24
    -9,20 (-0,22 %)
     

L'EMA autorise le stockage du vaccin Pfizer-BioNTech à 2-8°C pendant un mois

·2 min de lecture

L'Agence européenne des médicaments recommande l'extension de cinq à 31 jours la période de stockage du vaccin de Pfizer-BioNTech contre le COVID-19 à des températures normales de réfrigération, ce qui facilitera sa distribution. Sanofi a pour sa part publié ce lundi des résultats positifs d'un essai clinique sur son principal projet de vaccin

L'Agence européenne des médicaments a recommandé ce lundi l'extension de cinq à 31 jours la période de stockage du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech contre le COVID-19 à des températures normales de réfrigération, ce qui devrait faciliter sa distribution dans l'Union européenne. Cette recommandation s'applique aux flacons de vaccin fermés, qui pourront ainsi être conservés à des températures comprises entre 2 et 8 degrés Celsius après avoir été sortis des congélateurs où ils sont initialement stockés. La décision a été prise après étude de nouvelles données présentées à l'agence par les laboratoires. Les autorités de santé américaines avaient approuvé en février dernier le stockage du vaccin Pfizer-BioNtech entre 2 et 8°C pour une période maximale de deux semaines.

En retard dans la course à la vaccination: le laboratoire français Sanofi a pour sa part publié ce lundi des résultats positifs d'un essai clinique sur son principal projet de vaccin contre le Covid-19. C'est peut-être le bout du tunnel pour lui. Cet essai sur l'homme de phase 2 montre que l'administration de ce vaccin à base de protéine recombinante a "induit la production de concentrations élevées d'anticorps neutralisants chez les adultes", à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s'étaient rétablies d'une infection au Covid, indique le laboratoire. Dans le détail, les résultats affichent une séroconversion - c'est-à-dire la production d'anticorps -, dans 95% à 100% des cas, après l'administration d'une deuxième dose, dans toutes les tranches d'âge de 18 à 95 ans.

La deuxième année de la pandémie est en passe de faire plus de morts que l'an dernier, a prévenu par ailleurs vendredi l'OMS au moment où plusieurs pays entrevoient l'espoir d'une vie plus normale alors que d'autres, comme l'Inde, restent aux prises avec une flambée épidémique dévastatrice. La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3,3 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019 et l'apparition de variants[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi