La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 442,16
    +2 518,67 (+6,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,11
    +36,01 (+3,64 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Legrand : Publication annuelle 2020

·33 min de lecture

Gestion responsable de la crise

Solides réalisations financières et ESG en 2020

Evolution des ventes : -7,9%
Marge opérationnelle ajustée : 19,0%
Cash flow libre : 16,9% des ventes
Taux de réalisation de la feuille de route RSE : 128%

Annonce de 3 nouvelles acquisitions

Au total, 4 opérations de croissance externe réalisées en 2020
Poursuite du déploiement actif des offres des sociétés récemment acquises

Renforcement d’un modèle de développement profilé pour l’après-crise

Un positionnement diversifié sur des segments porteurs
Une offre adaptée à l’émergence de nouveaux besoins
Des perspectives durables de croissance externe de qualité
Une digitalisation accélérée
Une politique ESG de référence

Perspectives moyen-terme créatrices de valeur

Regulatory News:

A l’occasion de l’arrêté des comptes annuels 2020, Benoît Coquart, Directeur général de Legrand (Paris:LR), a déclaré :

« En 2020, face à un contexte inédit et particulièrement imprévisible, Legrand a démontré la clarté de sa stratégie, la solidité de son modèle et la grande réactivité de ses équipes.

Dès le début de la crise, le Groupe a immédiatement veillé à assurer l’essentiel : la protection de ses collaborateurs et partenaires, et la poursuite du service à ses clients, dont l’activité est essentielle au fonctionnement de l’économie.

Legrand s’est ensuite attaché à limiter l’impact de la crise sur sa performance : la baisse du chiffre d’affaires a été limitée à -7,9% en 2020 et les positions concurrentielles du Groupe sur ses principaux marchés auront été renforcées. Le résultat opérationnel ajusté et le résultat net demeurent à un excellent niveau, respectivement à 19% des ventes (20% hors exceptionnel) et 11% des ventes. Enfin, le cash flow libre dépasse le milliard d’euros pour la deuxième année consécutive, et s’établit à 17% du chiffre d’affaires.

Le Groupe a également veillé à poursuivre et amplifier son approche Environnementale, Sociétale et de la Gouvernance (ESG). Le taux de réalisation de notre feuille de route RSE1 s’établit ainsi, en 2020, à 128%, avec de très bonnes performances comme, par exemple, la baisse à périmètre constant de -17% de nos émissions de CO2 par rapport à 2019, en ligne avec les objectifs 2022, 2030 et 2050 de neutralité carbone communiqués en juillet2.

Legrand a enfin activement travaillé, tout au long de l’année, pour renforcer ses fondamentaux et préparer ainsi la reprise : en intensifiant ses initiatives commerciales ; en poursuivant activement ses efforts de développement de nouveaux produits, notamment connectés, avec des dépenses de R&D représentant plus de 5% du chiffre d’affaires ; en étoffant ses positions avec 4 acquisitions ciblées, dont 3 annoncées aujourd’hui ; en accélérant la digitalisation de son organisation et de ses processus ; ou encore en poursuivant ses programmes de développement des talents et de promotion de la diversité.

Ces fondamentaux uniques, associés à un marché structurellement tiré par des tendances de fond favorables (efficacité énergétique, sécurité, nouveaux modes de vie et de travail, connectivité dans tous les bâtiments, confort, santé et assistance à l’autonomie), nous rendent optimistes pour l’avenir et nous permettent de confirmer notre ambition d’une croissance rentable, durable et responsable, au service de notre raison d’être : améliorer les vies en transformant les espaces où les gens vivent, travaillent et se rencontrent. »

Dividende proposé

Le Conseil d’administration de Legrand proposera à l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires du 26 mai 2021 le versement d’un dividende de 1,42 € par action au titre de 2020 (comparé à 1,34 € au titre de 2019).

Le taux de distribution s’établirait alors à 56%, en ligne avec la pratique du Groupe d’un taux moyen d’environ 50%.

Le détachement du dividende aura lieu le 28 mai 2021 pour un paiement3 le 1er juin 2021.

Objectifs 2021

Le Groupe poursuivra en 2021 sa stratégie de développement rentable, durable et responsable.

Tenant compte des projections macroéconomiques actuelles, encore très incertaines, et sous réserve d’une amélioration progressive du contexte sanitaire mondial, Legrand se fixe pour objectifs en 2021 :

- une croissance organique de ses ventes comprise entre +1% et +6% ;

- un effet d’accroissement total du périmètre de consolidation sur le chiffre d’affaires d’au moins +3% ;

- une marge opérationnelle ajustée avant acquisitions (à périmètre 2020) comprise entre 19,2% et 20,2% du chiffre d’affaires ;

- un taux d’achèvement 2021 de sa feuille de route RSE d’au moins 100%.

Gestion responsable de la crise

En 2020, dans un contexte inédit et particulièrement imprévisible de crise sanitaire et économique, Legrand s’est appuyé sur les atouts uniques d’un modèle réactif, solide et équilibré.

Dès le début de la crise, le Groupe a privilégié une approche responsable vis-à-vis de l’ensemble de ses parties prenantes avec :

- une mobilisation immédiate afin de protéger la santé et la sécurité de ses collaborateurs et partenaires (stricte application des meilleures pratiques sanitaires, campagnes de sensibilisation, déploiement de formations dédiées) ;

- le maintien des services aux clients dont l’activité est essentielle au fonctionnement de l’économie (centres logistiques maintenus ouverts en quasi-totalité, supports clients opérationnels, réouverture précoce des usines dès le mois d’avril) ;

- la multiplication d’initiatives solidaires envers les communautés dans ses pays d’implantation (fourniture de matériel pour les structures médicales, kits de protection, denrées alimentaires ou encore mise en place en France d’un fonds de solidarité à destination de plus de 200 structures médicalisées dédiées aux personnes âgées) ;

- la réduction de -25% de la rémunération annuelle cible totale du Directeur général au titre de 2020 par rapport à 2019, et le gel de la rémunération du Conseil d’administration.

Legrand a également accéléré ses initiatives conjoncturelles et structurelles afin de renforcer les piliers de son développement à moyen et long-terme, avec :

- de nombreuses actions commerciales, afin de déployer ses offres et développer ses parts de marché ;

- une digitalisation accélérée de l’ensemble de l’organisation ;

- une adaptation rapide et ciblée de la base de coûts ;

- une dynamique d’innovation soutenue, portée par de nombreux lancements de produits nouveaux et des capacités de recherche et développement préservées ;

- la réalisation de 4 acquisitions, l’arrimage réussi des sociétés récemment acquises et la poursuite active d’opportunités complémentaires ;

- le déploiement de sa feuille de route RSE ainsi que l’accélération des engagements environnementaux, sociétaux et ceux liés à la gouvernance (nouveaux objectifs de neutralité carbone à horizon 2022, 2030 et 20504, actions en faveur de la diversité au travail ou encore nomination d’une Présidente indépendante).

Solides réalisations financières et ESG en 2020

Chiffres clés

Données consolidées

(en millions €)(1)

2019

2020

Variation

Chiffre d'affaires

6 622,3

6 099,5

-7,9%

Résultat opérationnel ajusté

1 326,1

1 156,0

-12,8%

En % du chiffre d’affaires

20,0%

19,0%

19,1% avant acquisitions(2)

Résultat opérationnel

1 237,4

1 065,4

-13,9%

En % du chiffre d’affaires

18,7%

17,5%

Résultat net part du Groupe

834,8

681,2

-18,4%

En % du chiffre d’affaires

12,6%

11,2%

Cash flow libre normalisé

1 009,8

1 034,2

+2,4%

En % du chiffre d’affaires

15,2%

17,0%

Cash flow libre

1 044,3

1 029,1

-1,5%

En % du chiffre d’affaires

15,8%

16,9%

Dette financière nette au 31 décembre

2 480,7

2 602,8

+4,9%

  1. Voir les annexes du présent communiqué pour le glossaire et les tableaux de réconciliation des indicateurs présentés.

  2. A périmètre 2019.

Chiffre d’affaires consolidé

Le chiffre d’affaires 2020, de 6 099,5 M€, est en recul de -7,9% par rapport à 2019.

L’évolution des ventes à structure et taux de change constants ressort à -8,7%, avec des baisses enregistrées à la fois dans les pays matures (-8,5%) et les nouvelles économies (-9,4%).

L’impact du périmètre lié aux acquisitions en 2020 est de +3,6%. Sur la base des acquisitions réalisées en 2020, et de leurs dates probables de consolidation, cet effet serait de +2,5% en 2021.

L’effet de change sur le chiffre d’affaires s’établit à -2,6% en 2020. En tenant compte des taux de change moyens de janvier 2021, l’effet de change annuel sur le chiffre d’affaires 2021 serait d’environ -3,5%.

Evolution des ventes par destination et par zone géographique à structure et taux de change constants :

2020 / 2019

4ème trim. 2020 / 4ème trim. 2019

Europe

-7,9%

-0,7%

Amérique du Nord et Centrale

-8,7%

-10,6%

Reste du Monde

-10,3%

-2,8%

Total

-8,7%

-5,1%

Les évolutions des ventes à structure et taux de change constants s’analysent par zone géographique comme suit :

- Europe (39,3% du chiffre d’affaires du Groupe) : les ventes baissent à structure et taux de change constants de -7,9% en 2020.

Dans les pays matures d’Europe (33,3% du chiffre d’affaires du Groupe), le chiffre d’affaires est en diminution de -9,7% par rapport à 2019. Cette évolution est principalement liée à la dégradation de l’environnement sanitaire et économique, particulièrement marquée au deuxième trimestre (-31,8%), et à un déstockage continu de la distribution.

Au quatrième trimestre seul, les ventes sont quasi-stables (+0,4%), le Groupe enregistrant notamment de belles performances en France et en Allemagne sur le trimestre.

Dans les nouvelles économies d’Europe, en dépit de la crise sanitaire, les ventes enregistrent une solide hausse organique de +1,9% sur l’ensemble de l’année, comprenant une progression à deux chiffres en Turquie et un retrait très limité en Europe de l’Est.

Au seul quatrième trimestre, le chiffre d’affaires est en baisse de -6,4% en raison d’une base de comparaison particulièrement exigeante au quatrième trimestre 2019.

- Amérique du Nord et Centrale (40,7% du chiffre d’affaires du Groupe) : le chiffre d’affaires recule à structure et taux de change constants de -8,7% en 2020.

Aux Etats-Unis (37,8% du chiffre d’affaires du Groupe), les ventes sont en diminution organique de -7,8% en 2020. Les bonnes dynamiques dans les busways et PDUs pour datacenters ou encore dans les offres destinées aux espaces résidentiels (interfaces utilisateurs et solutions d’infrastructures Audio-Vidéo) ne permettent pas de compenser les baisses d’activité enregistrées ailleurs.

L’évolution des ventes est en retrait de -10,7% au quatrième trimestre, en raison d’une situation sanitaire toujours dégradée ainsi que d’une bonne performance relative enregistrée au quatrième trimestre 2019.

Le chiffre d’affaires est par ailleurs en retrait marqué sur l’année au Canada et au Mexique.

- Reste du Monde (20,0% du chiffre d’affaires du Groupe) : les ventes sont en baisse de -10,3% à structure et taux de change constants par rapport à 2019.

En Asie-Pacifique (13,1% du chiffre d’affaires du Groupe), le chiffre d’affaires est en recul de -7,1% par rapport à 2019, particulièrement pénalisé par un retrait des ventes marqué en Inde en raison d’impacts sévères liés à la crise sanitaire sur une grande partie de l’année. Les ventes de la zone hors Inde s’inscrivent à l’équilibre, comme celles de la Chine ou de l’Australie.

Au quatrième trimestre les ventes progressent de +1,7%, portées par de belles réalisations en Chine et un chiffre d’affaires revenu en territoire positif en Inde.

En Amérique du Sud (3,4% du chiffre d’affaires du Groupe), les ventes sont en baisse organique de -14,3% sur l’ensemble de l’année, avec des évolutions homogènes dans les principaux pays.

Le chiffre d’affaires progresse de +1,4% au quatrième trimestre seul, tiré par un rebond des ventes au Brésil.

En Afrique et au Moyen-Orient (3,5% du chiffre d’affaires du Groupe), le chiffre d’affaires recule de -16,6% en 2020 et de -20,7% au quatrième trimestre seul, en recul très marqué au Moyen-Orient.

Résultat et marge opérationnels ajustés

Le résultat opérationnel ajusté de 2020 s’établit à 1 156,0 M€, en baisse de -12,8%, et représente une marge opérationnelle ajustée de 19,0%.

Avant acquisitions (à périmètre 2019), la marge opérationnelle ajustée s’élève en 2020 à 19,1%, enregistrant un recul limité de -0,9 point. Hors augmentation des coûts et produits exceptionnels (restructuration et cessions d’actifs), la marge opérationnelle ajustée de 2020 recule seulement de -0,3 point.

En dépit d’un retrait marqué des volumes d’activité, la très bonne résistance enregistrée en 2020 reflète l’efficacité de mesures prises très tôt destinées à compenser les effets de la crise, comprenant :

- une solide maîtrise des prix de vente et d’achat ;

- un ajustement significatif des frais par rapport à 2019 ; et

- une augmentation des coûts de restructuration, qui s’élèvent à 76 M€5 sur l’année, traduisant les initiatives d’ajustements organisationnels.

Résultat net part du Groupe

A 681,2 M€, le résultat net part du Groupe baisse de -18,4% par rapport à 2019. Ce retrait reflète essentiellement :

- la diminution du résultat opérationnel (-172 M€) ;

- l’évolution défavorable (-22 M€) des frais financiers et du résultat de change ; et

- l’évolution favorable (+39 M€) du montant de l’impôt sur les sociétés, provenant de la baisse du résultat avant impôt, avec un taux d’impôt sur les sociétés de 29%.

Génération de cash et structure de bilan

La marge brute d’autofinancement s’élève à 1 108,7 M€ en 2020 et représente 18,2 % des ventes de l’année, soit un recul très limité de -0,2 point.

A 17,0% du chiffre d’affaires, le cash flow libre normalisé progresse de +2,4%.

Le besoin en fonds de roulement représente quant à lui 6,8% des ventes, en forte amélioration de 1,3 point par rapport à 2019, bénéficiant notamment d’un effet positif lié aux conversions de devises. Le cash flow libre se situe à 16,9% du chiffre d’affaires.

Le ratio de dette nette sur EBITDA est de 1,9, avec des disponibilités de trésorerie de 2,8 Md€, traduisant ainsi le maintien d’un bilan solide.

Performance ESG

Avec un taux d’achèvement global de 128% pour sa feuille de route RSE en 2020, Legrand enregistre de solides réalisations pour chacun des 3 axes (Environnement, Développement humain, Ecosystème business), avec notamment :

- une diminution de ses émissions carbone (scopes 1 et 2) de -17% par rapport à 2019 à périmètre constant6, tout en ayant permis à ses clients d’éviter de rejeter 3,0 millions de tonnes de CO2 sur l’année 2020 ;

- une réduction des composants organiques volatiles (COV) émis de -22% sur l’année ;

- une progression de +4 points à 67% de la part du chiffre d’affaires couvert par des offres disposant de profils environnementaux produits (PEPs) ;

- une hausse de la féminisation de ses postes de manager7 de +6% par rapport à 2019, à 25% ;

- le doublement du nombre de personnes formées à l’éthique des affaires, à plus de 9 000.

Le Groupe a par ailleurs accéléré ses engagements pour la neutralité carbone8, en s’alignant sur les objectifs les plus ambitieux de l’Accord de Paris, et continue de déployer une politique de gouvernance en ligne avec les meilleures pratiques de place9.

Annonce de 3 nouvelles acquisitions

Au total, 4 opérations de croissance externe réalisées en 2020

Legrand poursuit le renforcement de ses positions par croissance externe et annonce trois nouvelles acquisitions dans les solutions dédiées à la connectivité et l’efficacité énergétique.

Déjà très présent dans les infrastructures numériques, notamment avec 16 acquisitions réalisées depuis 2008 dans le domaine, Legrand poursuit l’extension de son offre avec les acquisitions de Champion One et de Compose, acteurs reconnus des solutions et services pour réseaux à fibre optique, destinés notamment à l’équipement des datacenters et des fournisseurs de services internet. Plus spécifiquement :

- Champion One est un des principaux fournisseurs américains indépendants d’émetteurs-récepteurs à fibre optique et solutions associées, proposant des offres de référence, universelles ou sur mesure. Basée à Cleveland (Ohio), Champion One emploie environ 100 personnes et réalise des ventes annuelles de l’ordre de 60 M$ aux Etats-Unis ;

- Compose est un spécialiste néerlandais des solutions destinées aux réseaux à fibre optique (panneaux de raccordement, cassettes à fibre optique ou encore cordons de brassage) et conseille ses clients dans la configuration de leurs infrastructures numériques (audits, design, risques, certification, etc.). Basée à Sint-Michielsgestel (Pays-Bas), Compose compte près de 20 personnes et réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 7 M€ aux Pays-Bas et en Allemagne.

Par ailleurs, après plus de trois années de collaboration dans le cadre d’un accord de joint-venture10, Legrand annonce également le rachat de l’intégralité du capital de Borri, spécialiste des UPS. Avec un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 60 M€ et environ 200 personnes, Borri, basé en Italie, propose notamment des UPS à forte efficacité énergétique pour les verticaux industriels et commerciaux ainsi que les datacenters.

Avec Focal Point, spécialiste américain en solutions d’éclairage architectural aux Etats-Unis, qui a rejoint le Groupe en février 202011, le Groupe a ainsi conduit 4 opérations de croissance externe bolt-on12 sur l’année.

Poursuite du déploiement actif des offres des sociétés récemment acquises

Legrand continue d’arrimer efficacement ses sociétés récemment acquises et d’en maximiser les synergies avec ses activités historiques.

En 2020, le Groupe a ainsi accéléré le déploiement de ses gammes en dehors de leur pays d’implantation, comme celles pour datacenters (PDUs de Raritan, Server Technology et Shenzhen Clever Electronic et busways Starline) ou encore ses offres connectées de la marque Netatmo.

Renforcement d’un modèle de développement profilé pour l’après-crise

Un positionnement diversifié sur des segments porteurs

Avec un catalogue riche de plus de 300 000 références et de solides positions de leadership représentant environ 2/3 de ses ventes, Legrand est un acteur de référence incontournable sur ses marchés.

Portées par des tendances de long-terme, les offres du Groupe sont destinées en particulier :

- à l’habitat résidentiel, qui représente près de 40% des ventes, dont plus de la moitié en travaux de rénovation. Tiré par des facteurs structurels (croissance démographique ou encore pénuries de logements), ce secteur est également alimenté par de nouveaux besoins tels que le télétravail ou encore la recherche en confort, en sécurité, en autonomie et le recours à des solutions économes en énergie ;

- aux datacenters, à l’origine de plus de 10% du chiffre d’affaires, portés notamment par la forte croissance des données liée aux nouveaux usages numériques ;

- aux bâtiments tertiaires (espaces institutionnels et éducatifs, hôpitaux, bureaux, hôtels, commerces, etc.) auprès desquels Legrand estime réaliser environ 40% de ses ventes (essentiellement dans les bâtiments de petite taille qui représentent la majorité du marché en volume), dont plus de la moitié en rénovation. Fragmenté, ce secteur est tiré par des évolutions sociétales de long-terme, comme le recours croissant à des solutions d’efficacité énergétique et respectueuses de l’environnement, la sécurité des biens et des personnes, le besoin de productivité ou encore le développement rapide des échanges de données, d’images et de vidéos ;

- aux espaces industriels, infrastructures et autres espaces, représentant environ 10% de l’activité du Groupe (dont plus de 50% en rénovation) et principalement liés aux dynamiques économiques et plans d’investissements publics.

Une offre adaptée à l’émergence de nouveaux besoins

Legrand a résolument poursuivi sa stratégie d’innovation en 2020, en consacrant plus de 5% de ses ventes à la recherche et au développement et en préservant par exemple ses équipes dédiées au software, qui représentent plus de 15% de ses effectifs de R&D.

Le Groupe a par ailleurs maintenu le développement de son programme des objets connectés Eliot qui, avec une quasi-stabilité du chiffre d’affaires réalisé (-1% à structure et taux de change constants en 2020) atteint 13,1% des ventes en 2020, reflétant notamment :

- l’arrimage réussi de Netatmo, acquis fin 2018, avec en 2020 une croissance des ventes et des activations13 de produits à deux chiffres ;

- le lancement réussi de nouvelles gammes offrant des gains en efficacité énergétique, en confort et en productivité avec un design innovant, telles que le tableau électrique intelligent Drivia with Netatmo, le thermostat connecté Smarther with Netatmo, ainsi que l’éclairage de sécurité Uraone ;

- la poursuite du déploiement géographique d’offres emblématiques du programme, comme les interfaces utilisateurs connectées à présent commercialisées dans 11 nouveaux pays en 2020 (soit 44 depuis 2018) ou encore les portiers connectés Classe 300x et Classe 100x ;

- le lancement des produits Netatmo auprès des canaux professionnels en Europe ciblant plus de 60 000 électriciens installateurs ;

- une stratégie continue et nourrie de partenariats fructueux, ayant notamment permis le co-développement avec le CEA14 d’une solution innovante d’interrupteurs connectés autonomes (sans fils) et sans piles, à forte efficacité énergétique fonctionnant par energy harvesting15.

En complément des solutions connectées précitées, Legrand a continué d’enrichir en 2020 ses catalogues, en lançant de nombreux produits nouveaux portés par des tendances de long-terme, notamment liées :

- à l’efficacité énergétique, avec de nouvelles offres pour la mesure des consommations et des UPS pour applications résidentielles (Keor DC) ;

- aux infrastructures numériques, et notamment aux datacenters, avec les armoires Servers Rack Linkeo Data Center ou encore les accessoires pour cheminements de câble (Cablofil) ;

- aux nouveaux modes de travail, avec les solutions de Luxul permettant de déployer un réseau résidentiel wifi de qualité et les caméras de video-conferencing Vaddio ;

- à la sécurité, avec les gammes d’éclairage de Kenall pour bâtiments critiques ;

- au confort, avec les interfaces utilisateurs Galion, Niloé Sélection, Weilai et Nobile lancées respectivement au Moyen-Orient, en Pologne, en Chine et au Chili ; ou encore les éclairages architecturaux pour bâtiments commerciaux Edge Acoustic et AirCore Bridge ; ainsi que des systèmes audio résidentiels P5000 Pro-Series de Nuvo en Amérique du Nord.

Des perspectives durables de croissance externe de qualité

Legrand est présent sur un vaste marché accessible, de plus de 100 Md€, dont la moitié est opérée par près de 3 000 sociétés de petite et moyenne taille.

Cette fragmentation offre au Groupe de solides perspectives de croissance externe, avec un portefeuille d’environ 300 acteurs locaux de premier plan suivis en permanence. Les contacts avec ces cibles potentielles sont restés très actifs en dépit de la crise.

Grâce à la solidité préservée de son bilan, le Groupe bénéficie d’une marge de manœuvre intacte pour financer sa stratégie de croissance externe.

Une digitalisation accélérée

Dans une démarche continue d’efficacité, Legrand a accéléré en 2020 la digitalisation de son organisation, en :

- enrichissant ses contenus digitaux en ligne au travers de vidéos promotionnelles, de tutoriels et de campagnes d’e-marketing se traduisant par une audience accrue, avec par exemple une progression sur un an de +25% des abonnements à ses chaînes Youtube ou encore de +30% à ses comptes Instagram ;

- continuant de prendre part au développement de l’e-business, en facilitant notamment le référencement des offres du Groupe sur internet avec près de 100 000 références au format ETIM16, en prenant une part active au développement du BIM17 ;

- organisant des rencontres virtuelles à destination de ses clients comprenant des visites de showrooms ou encore des lancements commerciaux et des formations lors de webinaires ayant rassemblé plusieurs milliers de clients ;

- déployant, dans le cadre d’une feuille de route, les outils de l’usine 4.0 à l’échelle du Groupe, tout en poursuivant de nombreux POCs18 destinés à tester des technologies industrielles d'avenir. Avec près de 10 M€ en 2020, et un retour moyen de 2,5 ans, les investissements industriels qui y sont dédiés ont doublé par rapport à 2019.

Une politique ESG de référence

Depuis plus de 17 ans, Legrand conduit une démarche ESG exigeante et reconnue. La performance extra-financière est une composante de la rémunération des dirigeants et principaux managers depuis de nombreuses années.

Le Groupe poursuit ses engagements en faveur :

- de la protection de l’environnement, avec l’accélération de la lutte contre le réchauffement climatique. Legrand vise notamment la neutralité carbone par la suppression de ses émissions nettes de gaz à effet de serre avec des objectifs pris à horizon 2022, 2030 et 205019 et s’aligne ainsi sur les exigences les plus hautes de l’Accord de Paris (limitation de l'augmentation mondiale des températures à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels) ;

- du développement de la diversité au travail, en s’engageant publiquement sur des objectifs ambitieux de mixité, en multipliant les campagnes de sensibilisation dans le domaine (événements digitaux et formations en ligne), ou encore en accompagnant le lancement d’un réseau (Legrand Rainbow) pour une plus grande inclusivité des personnes LGBT+ ;

- d’une gouvernance exemplaire, avec notamment la nomination d’une Présidente du Conseil d’administration indépendante ou encore une durée des mandats d’administrateurs raccourcie de 4 à 3 ans et un Conseil d’administration indépendant (73%), féminisé (46%) et international (5 nationalités).

Ainsi, le Groupe figure au sein des indices ESG de référence, comme l’Euronext ESG 80, le Dow Jones Sustainability Index, le CDP, le FTSE4Good, Sustainalytics, le MSCI, Ecovadis, ISS Oekom Corporate rating ou encore Vigeo Eiris.

En 2020, Legrand a notamment obtenu le grand prix du Jury Proxinvest « Innovation ESG 2020 » ; ou encore le label GEEI-Diversity, reconnaissant la promotion de l'égalité professionnelle.

Perspectives moyen-terme créatrices de valeur

Fort d’un modèle de développement éprouvé et d’offres portées par des tendances de marché durables, Legrand précise son modèle moyen-terme.

Sur l’ensemble d’un cycle économique et hors ralentissement économique majeur, le Groupe vise :

- une croissance annuelle moyenne de son chiffre d’affaires, hors effets de change, comprise entre +5% et +10% ;

- une marge opérationnelle ajustée moyenne20, d’environ 20% du chiffre d’affaires ;

- un cash flow libre normalisé compris en moyenne entre 13% et 15% du chiffre d’affaires.

Legrand poursuivra par ailleurs le déploiement d’une démarche ESG exemplaire et ambitieuse, portée par des feuilles de route exigeantes, en particulier dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique et la promotion de la diversité.

-----------------

Les comptes consolidés de 2020 arrêtés par le Conseil d’administration du 9 février 202121, la présentation et la conférence téléphonique (en direct et en différé) des résultats annuels 2020 sont accessibles sur le site de Legrand (www.legrandgroup.com).

Agenda financier :

  • Résultats du premier trimestre 2021 : 6 mai 2021
    Début de la « quiet period22 » le 6 avril 2021

  • Assemblée Générale des actionnaires : 26 mai 2021

  • Détachement du dividende : 28 mai 2021

  • Paiement du dividende : 1er juin 2021

  • Résultats du premier semestre 2021 : 30 juillet 2021
    Début de la « quiet period2 » le 30 juin 2021

A propos de Legrand

Legrand est le spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Son offre complète, adaptée aux marchés tertiaire, industriel et résidentiel en fait une référence à l'échelle mondiale. Capitalisant sur des évolutions technologiques et sociétales qui ont un impact durable sur les bâtiments, Legrand a pour raison d’être d’améliorer les vies en transformant les espaces où les gens vivent, travaillent et se rencontrent avec des infrastructures électriques et numériques et des solutions connectées qui sont simples, innovantes et durables. Dans une démarche impliquant l’ensemble de ses équipes et de ses parties prenantes, le Groupe poursuit sa stratégie de croissance rentable et durable, tirée par les acquisitions et l’innovation avec le lancement régulier de nouvelles offres – dont notamment des produits connectés Eliot* à plus forte valeur d’usage. Legrand a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros. Le Groupe est coté sur Euronext Paris et intégré notamment au CAC 40 et à l’Euronext ESG 80. (code ISIN FR0010307819).

https://www.legrandgroup.com

*Eliot est le nom du programme lancé en 2015 par Legrand pour accélérer le déploiement dans son offre de l’Internet des Objets. Fruit de la stratégie d’innovation du Groupe, il vise à développer des solutions connectées et interopérables apportant un bénéfice durable à l’utilisateur particulier ou professionnel.

https://www.legrandgroup.com/fr/le-groupe/eliot-programme-objets-connectes

Annexes

Glossaire

Besoin en fonds de roulement : Le besoin en fonds de roulement est défini comme la somme des créances clients et comptes rattachés, des stocks, des autres créances courantes, des créances d’impôt courant ou exigible et des actifs d’impôts différés courants diminuée de la somme des dettes fournisseurs et comptes rattachés, des autres passifs courants, des dettes d’impôt courant exigible, des provisions courantes et des passifs d’impôts différés courants.

Busways : Systèmes d’alimentation électrique par jeux de barres métalliques.

Cash flow libre : Le cash flow libre est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Cash flow libre normalisé : Le cash flow libre normalisé est défini comme la somme des flux de trésorerie des opérations courantes, sur la base d’un besoin en fonds de roulement normalisé représentant 10% du chiffre d’affaires des 12 derniers mois à structure et taux de change constants et rapporté à la période considérée, et du produit résultant des cessions d’actifs, minorée des investissements et des frais de développement capitalisés.

Croissance organique : La croissance organique est définie comme la variation du chiffre d’affaires à structure (périmètre de consolidation) et taux de change constants.

Dette financière nette : La dette financière nette est définie comme la somme des emprunts courants et des emprunts non courants minorée de la trésorerie et équivalents de trésorerie et des valeurs mobilières de placement.

EBITDA : L’EBITDA est défini comme le résultat opérationnel majoré des amortissements et des dépréciations des immobilisations corporelles, des droits d'utilisation d'actifs, des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés), des reversements des réévaluations de stocks et des pertes de valeur des goodwill.

ESG : Environnemental, Sociétal et Gouvernance.

KVM : Keyboard, Video and Mouse ; Clavier, Écran et Souris.

Marge brute d’autofinancement : La marge brute d’autofinancement est définie comme les flux de trésorerie des opérations courantes hors variation du besoin en fonds de roulement.

PDU : Power Distribution Unit ; Unité de Distribution d’Alimentation.

Résultat opérationnel ajusté : Résultat opérationnel ajusté des amortissements et dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et des autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions ainsi que, le cas échéant, des pertes de valeur de goodwill.

RSE : Responsabilité Sociétale de l’Entreprise.

Taux de distribution : Le taux de distribution est défini comme le rapport du dividende par action proposé au titre d’une année n rapporté au bénéfice net part du Groupe par action de l’année n calculé sur la base du nombre moyen d’actions ordinaires hors auto-détention au 31 décembre de l’année n.

UPS : Uninterruptible Power Supply ; Alimentation Statique sans Interruption (onduleur).

Calcul du besoin en fonds de roulement

En millions d'euros

2019

2020

Créances clients et comptes rattachés

756,8

644,5

Stocks

852,6

837,3

Autres créances courantes

217,5

204,8

Créances d'impôt courant ou exigible

60,2

70,1

Actifs/(passifs) d'impôts différés courants

88,2

92,8

Dettes fournisseurs et comptes rattachés

(654,2)

(612,9)

Autres passifs courants

(653,0)

(661,8)

Dettes d'impôt courant ou exigible

(28,3)

(30,3)

Provisions courantes

(104,1)

(127,9)

Besoin en fonds de roulement

535,7

416,6

Calcul de la dette financière nette

En millions d'euros

2019

2020

Emprunts courants

616,2

1 320,7

Emprunts non courants

3 575,4

4 073,8

Trésorerie et équivalents de trésorerie

(1 710,9)

(2 791,7)

Dette financière nette

2 480,7

2 602,8

Réconciliation du résultat opérationnel ajusté avec le résultat net

En millions d'euros

2019

2020

Résultat net

836,1

682,0

Résultat des entités mises en équivalence

1,8

0,7

Impôts sur le résultat

318,3

279,2

(Gains)/pertes de change

2,0

10,3

Produits financiers

(11,9)

(6,1)

Charges financières

91,1

99,3

Résultat opérationnel

1 237,4

1 065,4

Amortissements & dépréciations liés aux revalorisations d'actifs lors des acquisitions et autres impacts sur le compte de résultat liés aux acquisitions

88,7

90,6

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

Résultat opérationnel ajusté

1 326,1

1 156,0

Réconciliation de l’EBITDA avec le résultat net

En millions d'euros

2019

2020

Résultat net

836,1

682,0

Résultat des entités mises en équivalence

1,8

0,7

Impôts sur le résultat

318,3

279,2

(Gains)/pertes de change

2,0

10,3

Produits financiers

(11,9)

(6,1)

Charges financières

91,1

99,3

Résultat opérationnel

1 237,4

1 065,4

Amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles (y compris droits d’utilisation des actifs)

183,3

187,4

Amortissements et dépréciations des immobilisations incorporelles (y compris frais de développement capitalisés)

123,3

146,9

Pertes de valeur des goodwill

0,0

0,0

EBITDA

1 544,0

1 399,7

Réconciliation de la marge brute d’autofinancement, du cash flow libre et du cash flow libre normalisé avec le résultat net

En millions d'euros

2019

2020

Résultat net

836,1

682,0

Mouvements des actifs et passifs n’ayant pas entraîné de flux de trésorerie :

Amortissements et dépréciations

309,4

337,7

Variation des autres actifs et passifs non courants et des impôts différés

non courants

64,6

119,2

(Gains)/pertes de change latents

5,1

(1,5)

(Plus-values) moins-values sur cessions d'actifs

5,0

(11,6)

Autres éléments n’ayant pas d’incidence sur la trésorerie

1,5

(17,1)

Marge brute d'autofinancement

1 221,7

1 108,7

Baisse (Hausse) du besoin en fonds de roulement

17,7

53,2

Flux de trésorerie des opérations courantes

1 239,4

1 161,9

Investissements (dont frais de développement capitalisés)

(202,2)

(155,1)

Produit résultant des cessions d’actifs

7,1

22,3

Cash flow libre

1 044,3

1 029,1

Hausse (Baisse) du besoin en fonds de roulement

(17,7)

(53,2)

(Hausse) Baisse du besoin en fonds de roulement normalisé

(16,8)

58,3

Cash flow libre normalisé

1 009,8

1 034,2

Périmètre de consolidation

2019

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Debflex

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Netatmo

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Trical

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Universal Electric Corporation

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

Connectrac

Au bilan uniquement

Jobo Smartech

Au bilan uniquement

2020

T1

S1

9M

Année pleine

Intégration globale

Debflex

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Netatmo

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Trical

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Universal Electric Corporation

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Connectrac

3 mois

6 mois

9 mois

12 mois

Jobo Smartech

Au bilan uniquement

6 mois

9 mois

12 mois

Focal Point

Au bilan uniquement

Au bilan uniquement

7 mois

10 mois

Borri23

Au bilan uniquement

Champion One

Au bilan uniquement

Compose

Au bilan uniquement

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des déclarations et/ou informations prospectives qui ne sont pas des données historiques. Bien que Legrand estime que ces éléments prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, ils sont soumis à de nombreux risques et incertitudes pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits.

Il est rappelé que des informations détaillées sur les risques sont disponibles dans le Document d’Enregistrement Universel de Legrand déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), consultable en ligne sur le site internet de l’AMF (www.amf-france.org) ou sur celui de Legrand (www.legrandgroup.com).

Aucun élément prospectif contenu dans ce document n’est ou ne doit être interprété comme une promesse ou une garantie de résultats réels, ces derniers étant susceptibles de différer de manière significative. Par conséquent, ces éléments prospectifs doivent être utilisés avec prudence, en tenant compte de l’incertitude qui leur est inhérente.

Sous réserve des réglementations applicables, Legrand ne s’engage pas à publier de mise à jour de ces éléments en vue de tenir compte d’événements ou de circonstances postérieurs à la date de publication de ce document.

Ce document ne constitue dans aucun pays, une offre de vendre ou la sollicitation d’une offre d’achat de titres Legrand.

1 Taux de réalisation 2020 de la feuille de route RSE 2019-2021.
2 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 2 juillet 2020.
3 Cette distribution se fera intégralement par prélèvement sur le bénéfice distribuable.
4 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 2 juillet 2020.
5 Hors gains nets liés aux cessions de bâtiments enregistrés sur la période.
6 Périmètre de déclaration RSE de 2018.
7 Positions de management définies selon la méthodologie Hay pour les grades 14+.
8 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 2 juillet 2020.
9 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au compte-rendu de l’Assemblée Générale du 27 mai 2020.
10 La participation de Legrand était jusqu’à présent de 49% et Borri consolidée par mise en équivalence. Le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 10 mai 2017.
11 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 27 février 2020.
12 Sociétés complémentaires des activités du Groupe.
13 Produits Netatmo et « With Netatmo ».
14 Commissariat à l’Energie Atomique et aux énergies alternatives, structure française spécialisée dans la recherche de pointe.
15 Energy harvesting : Energie générée par récupération d’énergie mécanique.
16 ETIM : Electro-Technical Information Model ; Modèle international de classification et de caractérisation des données électro-techniques.
17 BIM : Building Information Modeling ; Modélisation des données du bâtiment.
18 POC : Proof Of Concept ; Test par la mise en pratique.
19 Pour davantage d’informations, le lecteur est invité à se référer au communiqué de presse du 2 juillet 2020.
20 Y compris coûts liés aux restructurations.
21 Les procédures d’audit sur les comptes consolidés de 2020 ont été effectuées. Le rapport de certification des commissaires aux comptes est en cours d’émission.
22 Période de suspension de toute communication en amont de la publication des résultats.
23 Borri, spécialiste italien des UPS, jusque-là consolidé par mise en équivalence.

Le lecteur est invité à vérifier l'authenticité des communiqués de presse de Legrand avec l'application CertiDox. Plus d’informations sur www.certidox.com

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210210005941/fr/

Contacts

Communication financière
Legrand
Ronan Marc
Tél : +33 (0)1 49 72 53 53
ronan.marc@legrand.fr

Contact presse
Publicis Consultants
Laurence Bault
Mob : +33 (0)7 85 90 63 36
laurence.bault@publicisconsultants.com