La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 758,56
    -1 193,82 (-3,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Lego construit son empire à coups de briques

·2 min de lecture

Devenu leader mondial du jouet l’an dernier, le groupe danois a profité des confinements. Mais avec 300 nouveautés et des licences dans l’univers du divertissement, il a surtout prouvé sa capacité à se renouveler.

Dans le monde du jouet, la brique ne connaît pas la crise. Si de nombreuses boutiques frappées par la pandémie baissent le rideau, Lego continue d’étendre son influence. Ce 19 mai, le groupe a ouvert deux nouveaux magasins en France, au Havre et à Strasbourg. Au total, 120 boutiques seront inaugurées à travers le monde cette année. Rien ne semble arrêter l’irrésistible ascension de Lego, devenu "pour la toute première fois" numéro un mondial du jouet l’an dernier, selon le panéliste NPD Group.

Des enfants privés d’école, plus de temps passé à la maison… Partout dans le monde, les ventes de Lego ont progressé. Basé à Billund dans l’ouest du Danemark, le groupe a dégagé un bénéfice record en 2020, en hausse de 19 %, à 1,3 milliard d’euros. Son chiffre d’affaires a, pour sa part, bondi de 13 %, à 5,88 milliards. "Nous sommes très satisfaits de ces résultats, qui prouvent la pertinence intemporelle de la brique Lego", s’est félicité Niels B. Christiansen, le patron du groupe. En France, où le fabricant est aussi ­numéro un, Lego a signé des ventes en hausse de 7 %. "Nous avons le sentiment d’avoir été là au bon moment pour aider les familles à se divertir et à faire des choses ensemble", souligne Sylvain Munnier, directeur général de Lego France.

Marque mondialisée

Ces résultats confortent le plan de modernisation entrepris par le groupe en 2017, année qui avait été marquée par des résultats en baisse de 17 %. "Lego est une marque qui a su se renouveler et qui fait partie du patrimoine", explique Frédérique Tutt, experte jouets à NPD. La marque a réussi à conquérir les Etats-Unis, son deuxième plus gros marché derrière l’Allemagne, avant de tenter depuis peu une percée en Chine. "Lego est le leader incontesté et incontestable du marché, salue son concurrent Stéphane Drilhon, directeur marketing de l’allemand Playmobil, numéro deux en France. Si nous avons un accent plus européen, Lego est vraiment une marque monde."

Avec pas moins de 300 nouveautés proposées à son catal[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi