La bourse ferme dans 7 h 17 min
  • CAC 40

    6 147,34
    +73,99 (+1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 591,06
    +57,89 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0586
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 837,20
    +6,90 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    20 199,69
    -169,71 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    466,39
    +12,49 (+2,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,67
    +0,05 (+0,05 %)
     
  • DAX

    13 358,54
    +240,41 (+1,83 %)
     
  • FTSE 100

    7 277,47
    +68,66 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 222,91
    +503,85 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2313
    +0,0043 (+0,35 %)
     

Legislatives: la retraite à 60 ans, une générosité au prix fort

F. Scheiber/Sipa

Avec un départ à 60 ans, le projet de la Nupes détricote trente ans de réformes. Une hypothèque sur l'avenir.

Pas question de "lambiner" . S'il gravit les marches de Matignon au lendemain des législatives, Jean-Luc Mélenchon promet d'iSes alliés PS lui ont suggéré une mise en œuvre progressive, afin de mesurer à chaque étape si la France a les moyens d'une telle réforme. Il ne veut pas en entendre parler. "Celle-là, je la connais, a-t-il répondu dans Alternatives économiques. On fait la première tranche et ensuite on laisse tomber parce qu'on n'a pas le temps, parce que ce n'est plus possible, etc. Je veux un changement spectaculaire."

Spectaculaire, c'est le mot. Tant la mesure provoquerait D'après le propre chiffrage de l'équipe de campagne, l'addition s'élèverait à 71,5 milliards d'euros annuels en 2027! Et pour cause: le projet consiste à détricoter la quasi-totalité des réformes des retraites menées depuis 1993. Outre l'effacement de celle de 2010 qui avait repoussé l'âge légal de 60 à 62 ans, la durée de cotisation serait ramenée à quarante années - contre quarante-deux aujourd'hui - et l'âge de la retraite à taux plein rabaissé de 67 à 65 ans. Soit une facture de 36 milliards d'euros, selon l'Institut Montaigne. A cela s'ajoute une série de douceurs: fixation de la retraite minimum à 1.500 euros (17,3 milliards), réindexation des pensions sur les salaires (7 milliards), intégration des périodes de RSA dans les années de cotisations (7,7 milliards), hausse du minimum vieillesse à 1.100 euros (1 milliard) et suppression de la décote en cas de durée de cotisation insuffisante (1 milliard).

Combat historique de la gauche

Les "La réduction de la durée du travail est un combat historique de la gauche, défend le député LFI du Nord Adrien Quatennens. Nous choisissons sciemment de rémunérer davantage les travailleurs et moins les capitalistes." Côté financement, la Nupes assure que le compte y est. Avec 16 milliards de hausses des cotisations retraite, 5 milliards tirés de l'égalisation salariale entre les femmes et les hommes et 31 milliards en soumettant à cotisation les r[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles