La bourse ferme dans 1 h 9 min
  • CAC 40

    6 519,07
    -38,33 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 742,18
    -35,20 (-0,93 %)
     
  • Dow Jones

    33 772,72
    -226,32 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0052
    -0,0040 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 765,20
    -6,00 (-0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    21 345,99
    -2 204,02 (-9,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    508,34
    -33,26 (-6,14 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,54
    +0,04 (+0,04 %)
     
  • DAX

    13 584,40
    -113,01 (-0,83 %)
     
  • FTSE 100

    7 557,41
    +15,56 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    12 751,65
    -213,70 (-1,65 %)
     
  • S&P 500

    4 239,56
    -44,18 (-1,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1828
    -0,0105 (-0,88 %)
     

LECTRA : Premier semestre 2022 : très forte progression du chiffre d’affaires et des résultats

LECTRA
LECTRA

.

Premier semestre 2022 : très forte progression du chiffre d’affaires et des résultats

  • Chiffre d’affaires : 250,8 millions d’euros (+ 71 %)

  • EBITDA courant : 45,2 millions d’euros (+ 95 %)

  • Résultat net : 20,2 millions d’euros (multiplié par 2,3)

  • Cash-flow libre courant : 14,7 millions d’euros

En millions d’euros

1er avril – 30 juin

 

1er janvier – 30 juin

 

2022

 

2021

 

2022

 

2021

Chiffre d’affaires

128,9

 

80,0

 

250,8

 

146,7

Variation (en %)

+61%

 

 

 

+71%

 

 

EBITDA courant(1)

23,7

 

11,9

 

45,2

 

23,2

Variation (en %)

+100%

 

 

 

+95%

 

 

Marge d’EBITDA courante (en % du CA)

18,4%

 

14,8%

 

18,0%

 

15,8%

Résultat net

10,9

 

2,9

 

20,2

 

8,9

Variation (en %)

+274%

 

 

 

+127%

 

 

Cash-flow libre courant(1)

7,7

 

4,5

 

14,7

 

14,3

Capitaux propres(2)

 

 

 

 

437,1

 

400,8

Trésorerie nette (+) / Endettement financier net (-)(1)(2) 

 

 

 

 

(13,3)

 

(8,8)

(1)  La définition des indicateurs de performance figure dans le rapport financier au 30 juin 2022

(2)  Aux 30 juin 2022 et 31 décembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

Paris, le 28 juillet 2022. Le Conseil d’administration de Lectra, réuni ce jour sous la présidence de Daniel Harari, a examiné les comptes consolidés du premier semestre 2022 qui ont fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux comptes.

Pour permettre une meilleure analyse des résultats du Groupe, les comptes sont comparés à ceux publiés en 2021 et aux comptes proforma 2021 (« Proforma 2021 »), établis en intégrant les trois acquisitions réalisées en 2021 – Gerber Technology (« Gerber »), Neteven et Gemini CAD Systems (« Gemini ») – comme si elles avaient été consolidées dès le 1er janvier, alors qu’elles l’ont été respectivement depuis le 1er juin, le 28 juillet et le 27 septembre 2021.

1.     UNE GRANDE RÉSILIENCE DANS UN ENVIRONNEMENT DÉGRADÉ

La guerre en Ukraine, et ses conséquences, ont fortement marqué le premier semestre. Dès le début du conflit, la Société a décidé d’arrêter ses opérations en Russie en cessant l’activité de sa filiale Lectra Russie et en stoppant toute livraison de produit ou de service. L’exposition directe du Groupe à l’Ukraine et à la Russie est faible, avec en 2021 une contribution de ces deux pays inférieure à 1 % de son chiffre d’affaires.

Cette guerre a accéléré les phénomènes de hausse des prix et de pénuries sur l’énergie comme sur certaines matières premières. Toutefois, leurs impacts sur les comptes du Groupe ont été limités en raison de sa faible exposition aux coûts de l’énergie et d’une dépendance limitée aux matières premières les plus touchées. Par ailleurs, le Groupe a répercuté sur ses prix de ventes, dès janvier, puis en juillet, la hausse de ses prix de revient.

Parallèlement, les périodes de confinement ont eu un effet négatif sur le montant des commandes en Chine et se sont également traduites par des retards de livraison d’équipements de CFAO, dont une partie fabriquée dans ce même pays, estimée à 2,4 millions d’euros, n’était pas encore rattrapée fin juin. Elle devrait l’être fin septembre. D’autre part, les difficultés du transport maritime perdurent et se traduisent par des reports de dates d’expédition, avec un impact négatif sur le chiffre d’affaires.

Enfin, depuis début 2022, le dollar s’est fortement apprécié contre l’euro. Avec une parité moyenne de 1,09 $ / 1 € au premier semestre, il est en hausse de 10 % par rapport au premier semestre 2021. Cette évolution et celle des autres devises a eu pour effet mécanique d’augmenter d’environ 6 % le chiffre d’affaires. L’impact sur le chiffre d’affaires par rapport aux cours de change retenus pour l’élaboration des objectifs 2022 (1,13 $ / 1 €) est limité à + 2 %.

Dans cet environnement, le Groupe démontre une fois encore sa résilience, avec des résultats en forte progression.

2.     DEUXIÈME TRIMESTRE 2022

Le chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2022 (128,9 millions d’euros) progresse de 61 %. L’EBITDA courant (23,7 millions d’euros) double par rapport au deuxième trimestre 2021 et la marge d’EBITDA courante s’établit à 18,4 %.

Le résultat opérationnel courant (16,2 millions d’euros) est multiplié par 2,1 et le résultat net (10,9 millions d’euros) par 3,7, par rapport à 2021, qui comprenait 3,8 millions d’euros de charges à caractère non récurrent au titre de l’acquisition de Gerber.

Le cash-flow libre courant s’établit à 7,7 millions d’euros (4,5 millions d’euros au deuxième trimestre 2021).

Comparaison au Proforma 2021

Dans un climat d’incertitude et de ralentissement de la croissance économique touchant de nombreux pays, certains clients du Groupe ont décidé de repousser leurs décisions d’investissement. Par ailleurs, les mesures de confinement strictes prises par le gouvernement chinois, qui se sont durcies fin mars et n’ont été levées progressivement qu’à partir de début juin, ont eu un effet très négatif sur le montant des commandes en Chine.

Malgré ce contexte, les commandes de licences perpétuelles de logiciel, d’équipements et de leurs logiciels et de services non récurrents (55,3 millions d’euros) augmentent de 4 % par rapport au deuxième trimestre 2021. La valeur annuelle des commandes de nouveaux abonnements logiciels s’élève à 1,9 million d’euros, en diminution de 14 %.

Le chiffre d’affaires augmente de 12 % par rapport au Proforma 2021.

L’EBITDA courant progresse de 51 % et la marge d’EBITDA courante de 4,8 points.

Association entre Lectra Turquie et Glengo Teknoloji

La Société a annoncé le 25 avril le rapprochement de Lectra Turquie et de Glengo Teknoloji (cf. communiqué du 25 avril 2022).

3.     PREMIER SEMESTRE 2022

Le chiffre d’affaires du premier semestre 2022 (250,8 millions d’euros) progresse de 71 %. L’EBITDA courant (45,2 millions d’euros) augmente de 95 % et la marge d’EBITDA courante s’établit à 18,0 %.

Le résultat opérationnel courant consolidé s’élève à 30,7 millions d’euros (16,2 millions d’euros au premier semestre 2021), en hausse de 90 %. Il comprend une charge de 5,6 millions d’euros au titre de l’amortissement des actifs incorporels résultant des acquisitions de Gerber, de Neteven et de Gemini, et de l’activité de Glengo Teknoloji.

Le résultat net (20,2 millions d’euros) est multiplié par 2,3.

Le cash-flow libre courant s’affiche à 14,7 millions d’euros (14,3 millions d’euros au premier semestre 2021).

Comparaison au Proforma 2021

Les commandes de licences perpétuelles de logiciel, d’équipements et de leurs logiciels et de services non récurrents du premier semestre (107,1 millions d’euros) progressent de 8 % par rapport au Proforma 2021. La valeur annuelle des commandes de nouveaux abonnements logiciels (4,2 millions d’euros) augmente de 33 %.

Malgré les conséquences négatives de la guerre en Ukraine et des mesures de confinement en Chine, le chiffre d’affaires progresse de 11 %. Le chiffre d’affaires des licences perpétuelles de logiciel, des équipements et de leurs logiciels et des services non récurrents (100,5 millions d’euros) augmente de 10 %, celui des contrats récurrents (80,2 millions d’euros) de 11 % et celui des consommables et pièces (70,1 millions d’euros) de 12 %.

L’EBITDA courant progresse de 44 % et la marge d’EBITDA courante de 4,1 points.

Bilan au 30 juin 2022

Au 30 juin 2022, le Groupe dispose d’un bilan particulièrement solide, avec des capitaux propres de 437,1 millions d’euros (400,8 millions d’euros au 31 décembre 2021), et un endettement financier net de 13,3 millions d’euros, composé d’une dette financière de 118,5 millions d’euros et d’une trésorerie disponible de 105,2 millions d’euros.

Le besoin en fonds de roulement au 30 juin 2022 est négatif de 16,5 millions d’euros.

4.     ÉVOLUTION PRÉVISIBLE DE L’ACTIVITÉ EN 2022

Dans son rapport financier 2021, publié le 9 février 2022, le Groupe a indiqué que les acquisitions réalisées en 2021, en particulier celle de Gerber, lui donnaient une nouvelle dimension et lui ouvraient de nouvelles perspectives.

Il avait également précisé que des incertitudes liées à l’évolution de la pandémie et à ses conséquences sur l’environnement macroéconomique demeuraient et pourraient continuer à peser sur les décisions d’investissement des clients du Groupe. À ces incertitudes se sont ajoutées les conséquences de la guerre en Ukraine et des mesures de confinement strictes mises en place en Chine.

Début 2022, le Groupe s’était fixé pour objectif de réaliser, pour l’exercice en cours, un chiffre d’affaires compris entre 508 et 556 millions d’euros (+ 31 % à + 43 %) et un EBITDA courant compris entre 92 et 104 millions d’euros (+ 41 % à + 60 %). Ces objectifs ont été établis sur la base des cours de change au 31 décembre 2021, notamment 1,13 $ / 1 €.

Si la dégradation de l’environnement macroéconomique rend incertain le niveau des prises de commandes au second semestre, le carnet de commandes au 30 juin reste élevé et donne à Lectra une bonne visibilité sur son chiffre d’affaires des prochains mois. Par ailleurs, le Groupe devrait bénéficier de la vigueur du dollar face à l’euro, si elle devait perdurer.

Compte tenu de ces éléments, le Groupe anticipe désormais de réaliser en 2022 un chiffre d’affaires compris entre 514 et 534 millions d’euros (+ 33 % à + 38 %) et un EBITDA courant compris entre 95 et 102 millions d’euros (+ 46 % à + 57 %). Ces nouveaux scénarios ont été établis sur la base des cours de change réels constatés au premier semestre et sur ceux au 30 juin 2022, notamment 1,04 $ / 1 €, pour le second semestre.

Le rapport financier 2021 de Lectra, ainsi que le rapport du Conseil d’administration et les états financiers du premier semestre 2022 sont disponibles sur lectra.com. Les résultats financiers du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2022 seront publiés le 25 octobre 2022.

Acteur majeur sur les marchés de la mode, de l’automobile et de l’ameublement, Lectra contribue au développement de l’industrie 4.0 avec audace et passion.​
Le Groupe propose des solutions d’intelligence industrielle à la pointe de la technologie qui facilitent la transformation digitale des entreprises. Grâce à ses logiciels, équipements, données et services, Lectra aide ses clients à repousser les frontières et à libérer pleinement leur potentiel. Ses 2 500 collaborateurs sont guidés par trois valeurs fondamentales, qui font la fierté du Groupe : faire preuve d’ouverture d’esprit, être des partenaires de confiance et innover avec ardeur. ​
Fondée en 1973, Lectra a réalisé un chiffre d’affaires de 388 millions d’euros en 2021 et est cotée sur
Euronext Paris (LSS). ​

 

Pour plus d’informations, visitez www.lectra.com

Lectra – World Headquarters et siège social : 16–18, rue Chalgrin • 75016 Paris • France
Tél. +33 (0)1 53 64 42 00 – lectra.com
Société anonyme au capital de 37 742 959 € • RCS Paris B 300 702 305

 

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles