La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    5 831,56
    +33,58 (+0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 724,78
    +18,79 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2201
    +0,0033 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    -9,80 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    41 099,79
    -324,79 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 000,51
    +5,85 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,60
    +0,38 (+0,60 %)
     
  • DAX

    14 016,76
    +40,76 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    6 688,75
    +29,78 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4145
    +0,0004 (+0,03 %)
     

Leclerc va produire en France ses propres masques chirurgicaux

·2 min de lecture

Vous allez bientôt pouvoir acheter dans les supermarchés Leclerc des masques chirurgicaux fabriqués en France, a annoncé le président du groupe jeudi matin sur l'antenne de RMC et BFM TV. Vendus sous la marque du distributeur "Marque Repère", aucune date de lancement n'a cependant été précisée par Michel-Édouard Leclerc pour ces nouveaux masques. Le patron de l'enseigne a confirmé être en train de "constituer une filière" de production française avec l'aide de l'entreprise Lemoine, un groupe familial situé en Normandie et spécialisé dans la fabrication de produits de soin et d'hygiène à base de coton.

Concernant le prix de vente de ce nouveau produit, Michel-Édouard Leclerc promet des tarifs abordables pour le consommateur : "On va sortir les mêmes masques faussement appelés chirurgicaux aux mêmes prix que les masques qui viennent de Chine", a-t-il précisé. Jusqu'ici, la majorité des masques chirurgicaux vendus au sein des magasins de l'enseigne Leclerc étaient importés de Chine, comme pour les autres distributeurs, faute de production en France. Mais également pour garantir des prix de vente compétitifs : ces derniers temps, il était possible facilement de trouver une boîte de 50 masques au prix de 4,95 euros dans les parapharmacies ou les supermarchés Leclerc.

À lire aussi — Decathlon va bientôt sortir un masque pour aider à faire du sport sans risque

Les enseignes de la grande distribution ont bataillé sur le sujet l'année dernière. Autorisés par le gouvernement à en vendre en magasins, les distributeurs français avaient assuré un stock important de masques chirurgicaux fabriqués en Chine au moment du déconfinement, pour faire face à une demande qu'ils pensaient extrêmement haute. Les Français ont été plus raisonnables que prévu dans leurs achats et les enseignes se sont retrouvées avec de gros stocks sur les bras, payés au prix fort, au moment où la demande était la plus forte en Chine. En septembre dernier, Lidl confirmait par exemple à Business Insider France avoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Carrefour, Leclerc, Intermarché... Quelles sont les enseignes les moins chères pour faire vos courses ?
Vinted, La Redoute, Asos : les 5 sites de mode les plus visités en 2020
Deux fois plus de voitures électriques vendues en Europe en 2020
Les montants levés par les introductions à la Bourse de Paris divisés par six en 2020
Ces 6 entreprises démarrent fort en Bourse en 2021