Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 839,80
    -822,88 (-1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,30
    -13,58 (-0,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0075 (-0,59 %)
     

Leclerc va de nouveau vendre de l’essence à prix coûtant

OceanProd/Adobe Stock

Michel-Édouard Leclerc annonce une nouvelle opération de vente de carburant à prix coûtant pour ce week-end.

"Ce week-end, l’essence sera à prix coûtant dans les centres Leclerc." L’annonce a été faite ce vendredi matin sur Franceinfo par le PDG du groupe, Michel-Édouard Leclerc. Une opération avant tout destinée à "protéger le pouvoir d’achat des Français", précise le PDG, en indiquant que cela représente "5 à 6 centimes d’effort" sur le litre.

Michel-Édouard Leclerc n’a également pas manqué l’occasion pour s’en prendre à TotalEnergies. Rappelant qu’il "ne produit pas le pétrole" et qu’il ne peut "pas garantir aujourd’hui" qu’il pourra "l’acheter dans de bonnes conditions dans quinze jours". Si TotalEnergies a plafonné le prix des carburants à 1,99 € le litre, le PDG de Leclerc estime que ce n’est pas suffisant : "Il y a des industriels qui nous ont demandé des hausses en disant que c’était nécessaire à cause de l’Ukraine et à cause de l’énergie, ils s’en sont quand même mis de côté". Michel-Édouard Leclerc précise s’engager à "restituer intégralement" à ses clients toute ristourne garantie par Total.

Par le passé, Leclerc avait déjà procédé à des opérations de vente de carburant à prix coûtant, durant plusieurs semaines ou le temps d’un week-end, comme en juillet dernier. La nouvelle opération débutera dès ce vendredi et se poursuivra jusqu’à dimanche dans les 696 stations-services Leclerc de France, à quelques jours d’une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, qui fait de nouveau craindre un blocage des dépôts pétroliers et des pénuries de carburant. La fédération (...)

PUBLICITÉ

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - FEMME ACTUELLE - Augmentation du prix de l’essence : les prédictions inquiétantes de Michel Edouard Leclerc

ZFE de Marseille : des élus insoumis demandent sa suspension
Prix des carburants : "un coup de main pour faire le plein, c’est bien, mais ça ne suffit pas !"
Cette région met fin à l'exonération de la carte grise pour les véhicules "propres"
Stationnement : les SUV paieront-ils bientôt plus cher à Paris ?
Isère : pourquoi le nouveau radar sème la pagaille ?