La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,09 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9842
    +0,0022 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 555,51
    -240,54 (-1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,86 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,88 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,89 (-1,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,93 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1120
    -0,0003 (-0,03 %)
     

Leclerc rappelle du poisson dans toute la France

PIXABAY

Nouveau rappel de produit chez Leclerc. L'enseigne de grande distribution procède au rappel de deux lots de poisson. Dans un premier temps, comme l'indique Rappel Conso, il s'agit de "filets de colin d'Alaska à la meunière", commercialisés dans des barquettes de 280 g sous vide au rayon frais, et sans marque. Mises en vente mardi 20 septembre, les barquettes ont été retirées des magasins du groupe le même jour. Elles possèdent le code-barres suivant : 3614909327334, et le numéro de lot 2215672. La date limite de consommation (DLC) avait été fixée au 28/09/2022. Ces barquettes sont rappelées à cause d'une anomalie d'étiquetage. En effet, le produit emballé n'est pas du colin d'Alaska, mais du merlu blanc et ne correspond donc pas. Leclerc demande de ramener le produit en point de vente pour être remboursé.

Dans le même temps, E. Leclerc fait rappeler son pendant. Il s'agit de barquettes, toujours de 280 g, étiquetées "filets de merlu blanc panés", sans marque, et commercialisées ce mardi. Cette fois-ci, leur code-barres est le 3614909327327, le numéro de lot, le 22156716, et la DLC fixée au 27/09/2022. Il s'agit exactement du même problème que pour le colin, sauf que cette fois-ci, ce n'est pas du merlu blanc pané d'emballé, mais du colin d'Alaska façon meunière. Il y a certainement eu une inversion chez le fournisseur du groupe de grande distribution.

Outre le problème d'étiquetage, dans le cas de ces barquettes de merlu (qui sont en réalité du colin), il y a un ingrédient allergène (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Leclerc rappelle du saumon et des compotes
Carrefour et Leclerc rappellent du lait Candia pour bébé, Intermarché et Monoprix des pâtisseries
Test du Samsung Galaxy Z Flip 4 : le smartphone pliable pour un usage quotidien
Samsung Galaxy Tab S6 Lite : 23% de remise sont à saisir sur cette toute nouvelle tablette
Ce vin rouge de la Vallée du Rhône avec une note Parker de 91/100 est à un prix immanquable