La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 562,26
    +1 879,59 (+3,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

L'eau, sésame de la stratégie de "bon voisinage" d'Israël avec la Jordanie

·2 min de lecture

Le gouvernement de Naftali Bennett a signé cette semaine, un accord, qui augmente de 70% les quantités d’eau vendues à la Jordanie. Il augmente aussi le prix du mètre cube qui, depuis 1994, était dérisoire. Une hausse qui traduit les investissements faits dans la construction d’usines de désalinisation. Récit de notre correspondante à Jérusalem, Catherine Dupeyron.

Promesse tenue. Le 29 juin, deux semaines après sa prise de fonction comme Premier ministre, rencontrait secrètement le roi Abdallah II de Jordanie à Amman. A cette occasion, il s’était engagé à augmenter significativement les quantités d’eau livrées à la Jordanie, ce voisin de premier plan avec lequel Israël partage une frontière de plus de 200 kilomètres. C’est chose faite. Ce mardi 12 octobre, la ministre israélienne des Infrastructures, de l'Eau et des Ressources énergétiques Karine Elharrar et le ministre jordanien de l'Eau Mohammed El-Najjar ont signé un accord selon lequel Israël fournira près de 50 millions de mètres cubes supplémentaires au royaume hachémite en 2022, lequel accord pourrait être prolongé de deux années supplémentaires.

Cela représente une augmentation de près de 70% par rapport au volume d’eau fourni depuis des années. D’après le traité qui lie les deux pays depuis 1994, Israël doit fournir 50 millions de m3 d’eau par an à son voisin jordanien. Depuis dix ans, le volume était de 60 millions de m3. En 2021, Benjamin Netanyahou n’avait accordé que 3 millions de m3 supplémentaires pour 2021, une quantité dérisoire par rapport au déficit abyssal de la Jordanie pour cette ressource vitale. Ce dernier a d’ailleurs critiqué l’accord qui vient d’être conclu: "Alors que , Bennett a aujourd'hui doublé la quantité d'eau qu'Israël transfère à la Jordanie -sans recevoir aucune compensation politique pour Israël."

"Bonnes relations de voisinage"

Pour la ministre Karine Elharrar cet accord "est une déclaration sans équivoque que nous voulons de bonnes relations de voisinage". Des relations qui s’étaient justement largement détériorées pendant les douze ans de pouvoir ininterrompu de Benjamin Netanyahou. Pour Yaakov Amidror, général à la retraite de l’armée israélienne, le Roi Abdallah de Jordanie profite du changement politique en Israël mais aussi aux Etats-Unis –l’administration Trump avait largement ignoré le roi hachémite, qui à l’inverse a été le pre[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles