Marchés français ouverture 7 h 2 min
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,67 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,1975
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,61 (+0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    46 942,91
    -4 643,61 (-9,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     

Leafer: louez tout votre mobilier et équipement de bureau

·2 min de lecture

Leafer croit à un mode de travail flexible et hybride, qui s’adapte à chacun, entre bureau, remote et coworking. C'est pourquoi la start-up propose une gamme complète de services et de mobilier et équipements conçus pour garantir un confort optimal à vos équipes. Cette start-up fait partie de la sélection "100 start-up où investir en 2021” de Challenges.

Capitaux recherchés: 700.000 euros

Voilà un service bien utile à l’heure de la généralisation du télétravail. La toute jeune start-up Leafer propose la location de mobilier et d’équipement de bureau. Table réglable, caissons à roulettes, armoires, siège de direction, accessoires et même cloisons acoustiques… Il en coûte entre 10 et 50 euros par mois, que financent généralement les entreprises qui ont décidé de maintenir leurs salariés à domicile. “Ce marché du mobilier de bureau n’a jamais été disrupté”, remarque Matthias Zennou, 27 ans, diplômé de l’Edhec comme son associé Nathanaël Teboul, 26 ans. “Nous voulons améliorer l’expérience client avec une large offre d’équipements et une facturation unique.” Lancé début 2020, juste avant le premier confinement, Leafer a démarré très fort. La jeune pousse incubée à Station F vise 250.000 euros de chiffre d’affaires cette année. Pour séduire clients et investisseurs, elle se positionne aussi sur le créneau porteur du recyclage. Quand les meubles, majoritairement signés par des marques françaises, lui reviennent, ils sont restaurés et loués à nouveau si cela est possible. En s’associant à des brokers, les deux startuppers proposent en plus du matériel informatique pour compléter leur offre. Parmi ses clients, Leafer compte des hôteliers qui réinventent leurs espaces en tiers lieux. “Nous intervenons très vite, sous deux semaines”, avance Matthias Zennou. Des capitaux frais aideraient le duo à créer des outils pour permettre aux internautes de concevoir leur aménagement en 3D sur le site de Leafer, et à développer de nouveaux services comme le coaching.

Contact: matthias@leafer.fr

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi