Le marché de l’immobilier pourrait décrocher, selon le Crédit agricole

Experts et économistes vont désormais tous dans le même sens. Après Standard and Poor’s il y a quelques jours, une étude du Crédit agricole prédit à son tour un ralentissement du marché immobilier en 2013.

En dépit du nouveau dispositif d’investissement locatif Duflot et du maintien du prêt à taux zéro, l’établissement bancaire table au mieux sur une stabilisation des ventes et des prix des logements neufs sur l’ensemble de l’année.

Dans l’ancien, le décrochage pourrait être bien plus brutal. Sur un an, la banque s’attend à une nouvelle chute de 10% des transactions et à un repli des étiquettes de près de 6%.

Les explications au blocage du marché sont désormais connues : "L’inexorable montée du chômage et la cure d’austérité imposée par le gouvernement, contraignent nombre d’acheteurs à repousser leur projet d’acquisition", n ous expliquait récemment Bernard Cadeau, président du réseau Orpi . Et encore, cette tendance pourrait s’aggraver en cas de remontée des taux, actuellement au plus bas…

Retrouvez cet article sur capital.fr