La bourse ferme dans 8 h 3 min

Le gouvernement japonais incite les salariés… à partir plus tôt du bureau !

Le Japon lance le “Premium Friday” pour les salariés (Getty)

C’est une mesure qui va faire de nombreux jaloux en France. Le gouvernement japonais vient de lancer le “Premium Friday”. Cela consiste à inciter les salariés à quitter le travail plus tôt, le dernier vendredi de chaque mois. Objectif, lutter contre le taux très élevé de burn-out et de suicide au pays du Soleil levant.

En effet, 20% des salariés japonais travaillent 50 heures par semaine, et ils ne prennent que la moitié de leurs 20 jours de congés. Des salariés qui se tuent à la tâche, certains dépassant le cap des 80 heures supplémentaires par mois.

Relancer la consommation

Le Medef local, Keidanren, a même annoncé qu’il inciterait les 1 300 entreprises adhérentes à mettre en œuvre le Premium Friday, qui sera lancé le 24 février prochain.

Mais au-delà de faire baisser la pression au travail des Japonais, le gouvernement a une autre idée derrière la tête. En les incitant à partir du bureau à 15 heures, il espère relancer la consommation, en tablant sur les dépenses que pourraient faire les Japonais le vendredi après-midi. Un économiste interrogé par Bloomberg estime qu’un Premium Friday pourrait générer 1,5 milliard d’euros, si la majorité des salariés participe.