Le CAC 40 a fini en petite hausse dans l’attente de la Fed

La Bourse de Paris a fermé ses portes sur un timide gain, à la veille de la réunion mensuelle de la Réserve fédérale américaine et de la publication du PIB américain du quatrième trimestre 2012. Dans les dernières minutes, le CAC 40 a grappillé 0,13% ce mardi, à 3.785,82 points. Un nouveau pic annuel.

Alors que les investisseurs commencent à reprendre espoir sur la situation économique mondiale, la chute de la confiance du consommateur américain a freiné la tendance. L’indice calculé par le Conference Board a reculé de 8,1 points à 58,6 en janvier, contre 64 anticipé par les analystes, soit son niveau le plus bas depuis novembre 2011.

A l’inverse, en Europe, la confiance du consommateur allemand est ressortie à 5,8 points, contre 5,7 en janvier, et devrait s’améliorer en février pour la première fois depuis octobre selon l’institut GfK. Dans l’Hexagone, l’indice similaire de l’INSEE s’est maintenu à 86 points en janvier.

Sur le marché parisien, l’action Total a donné le la à la tendance. Le poids-lourd du CAC 40 a progressé de 1,62%. En marge du Forum économique de Davos, le PDG de la major pétrolière a déclaré que le gisement gazier d’Elgin, situé en mer du Nord devrait redémarrer « d'ici quelques jours ou quelques semaines ». Christophe de Margerie a aussi estimé que le prix du baril de brent devrait rester compris entre 105 et 115 dollars en 2013.

De son côté, Alstom a engrangé 1,60%. Le groupe a signé la prolongation de 10 ans du contrat d'exploitation et d'entretien d'une centrale électrique en Thaïlande, pour un montant d'environ 90 millions d'euros.

Le titre Renault a accéléré (+1,28%), alors que le constructeur poursuivait aujourd’hui les négociations avec les syndicats sur un accord de compétitivité, portant notamment sur la suppression de 8.260 emplois en France d’ici à 2016. A l’inverse, Peugeot a dérapé de 1,74%, après l’annonce de la suspension par la Cour d'appel de ...

... Lire la suite sur capital.fr