Le CAC 40 est attendu quasi-stable, craintes sur l'Espagne et l'Italie

L'indice phare parisien devrait peu évoluer à l'ouverture de la première séance de la semaine. L'impact positif lié aux bons chiffres du commerce extérieur chinois (qui traduit un raffermissement de la croissance dans l'Empire du milieu) est compensé par les inquiétudes liées aux perspectives des pays sud-européens.

Vendredi, à Wall Street, les indices ont poursuivi leur ascension, le Nasdaq renouant même avec ses niveaux d'il y a 12 ans. Un optimisme entretenu par les bons résultats d'Activision et LinkedIn.

Les principales places financières asiatiques (Tokyo, Hong Kong, Shanghai, Shenzhen, Séoul, Singapour) sont fermées, en raison de la célébration du nouvel an chinois.

L'euro se reprend, après avoir pâti des propos prudents du président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi sur les perspectives de la zone euro, et avant la réunion de l'Eurogroupe en fin de journée à Bruxelles.

Du côté des valeurs, le géant du BTP Eiffage a vu son chiffre d'affaires progresser de 2,2% en 2012, à 14 milliards d'euros.

Samse (matériaux de construction) a acquis auprès de son concurrent VM Matériaux 9 agences de négoce de matériaux dans le sud-ouest de la France.

Le résultat net du courtier en ligne Boursorama s'est contracté de près de 7% en 2012, à 40,4 millions d'euros, mais la direction a souligné que le quatrième trimestre avait été satisfaisant.

Retrouvez cet article sur capital.fr