Le CAC 40 a clôturé timidement dans le vert, France Télécom star du jour

La Bourse de Paris a fermé ses portes sur un gain limité à +0,31% ce mercredi, à 3.717,45 points. Les investisseurs sont restés prudents aujourd’hui, bien que rassurés par les résultats du géant américain de l'aluminium Alcoa, considéré comme un baromètre de l’économie mondiale.

Après avoir publié un bénéfice net de 242 millions de dollars au 4ème trimestre, contre une perte nette de 191 millions un an plus tôt, Alcoa a indiqué prévoir une hausse de 7% de la demande mondiale d'aluminium et continue d'anticiper un doublement de cette demande d’ici à 2020.

Du côté des statistiques, la production industrielle de l’Allemagne a seulement augmenté de 0,2% en novembre, alors que le consensus attendait une hausse de 1%. Annoncé hier, le niveau record du chômage dans la zone euro, à 11,8% en novembre, a continué d’alimenter les craintes sur la situation économique en Europe.

Concernant les valeurs, France Télécom s’est envolée de 4,29%, une performance inhabituelle pour une action longtemps délaissée des investisseurs. Ce bond serait lié à l’information du Financial Times, selon laquelle les principaux opérateurs européens discuteraient de la création d'un réseau commun, qui permettrait de partager les infrastructures et réaliser des synergies substantielles.

Aujourd’hui encore, les banques ont globalement profité du délai supplémentaire accordé par le Comité de Bâle pour se conformer aux nouvelles règles prudentielles. Crédit agricole a gagné 4,63% et Société générale 3,43%. Seul BNP Paribas a cédé 0,12%, après avoir bien progressé la veille.

A l’inverse, ArcelorMittal a accusé la plus forte baisse de l’indice phare parisien (-2,53%). Le leader mondial de la sidérurgie a annoncé une augmentation de capital d’environ 3,5 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) afin de réduire son endettement. Carrefour a chuté de 2,74%, dans le sillage de son concurrent britannique Sainsbury, qui a fait état ...

... Lire la suite sur capital.fr