La bourse est fermée

“Il y a plus de leçons de management à tirer des salauds des séries télé que des héros de Disney !”

Fondatrice du cabinet de conseil en leadership Smartside, Yaël Gabison a développé une technique de coaching fondée sur les techniques utilisées par les auteurs de fictions télé. Elle en a également tiré un livre, Devenez le héros de votre vie ! 30 leçons de leadership des héros de séries TV, publié en 2015 chez Eyrolles. Ce sont ces méthodes, inspirées des héros les plus durs, les plus noirs, mais aussi souvent les plus intéressants, qu'elle dévoile dans une série de podcasts pour Management. A l'occasion de la mise en ligne des premiers épisodes, elle nous explique en quoi ces personnages fictifs peuvent inspirer les managers.

Pourquoi s’intéresser aux séries pour coacher des managers ?

Yaël Gabison : La fiction est le plus court chemin vers la réalité ! Il n'y a donc aucune raison de se priver des messages universels contenus dans n'importe quelle histoire, a fortiori dans celles des séries TV, qui sont souvent en avance sur l'air du temps. Les séries permettent d'aller très loin dans la simulation mentale : c'est un moyen génial de tester des trucs, d'ouvrir la porte à des choses qu'on n'aurait jamais osé faire. Et avec un sentiment d'identification très fort, car ces héros nous ressemblent. Avec les séries actuelle, on n'est plus dans Superman et ça tombe bien : il n'y a aucune leçon à tirer des superhéros, car on n'a pas de super pouvoirs dans la vraie vie. En revanche, on a des pouvoirs, et si on a envie de s'en servir, ces héros ordinaires nous montrent très bien comment faire. Un Frank Underwood, dans House of Cards, ou un Walter White, dans Breaking Bad, sont des personnages qui ont décidé d'avoir du pouvoir et de le mettre en avant. C'est en cela qu'ils peuvent être inspirants pour des managers.

Pourquoi choisissez-vous plutôt des anti-héros, des méchants ?

Parce que c'est le sens de l'histoire ! Je n'ai pas vu beaucoup de héros super sympas dans les séries actuelles. Il y a toujours une part d'ombre. Et c'est parce qu'ils ont cette part d'ombre qu'ils nous ressemblent.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Climat, transports, écoles… les meilleures villes pour les cadres
Le smartphone provoque le cancer pour la justice italienne
Bientôt une liste noire des locataires mauvais payeurs ? Les gros rendements de ce placement immobilier ont de quoi séduire les épargnants... Le flash éco du jour
Casino va accélérer le lancement des magasins sans caissiers
Ryanair menace d’attaquer le gouvernement britannique pour ses aides publiques à Flybe