LDC : à quoi faut-il s'attendre demain

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation

Les résultats semestriels du volailler LDC (Euronext: LOUP.NX - actualité) sont attendus demain sur le marché parisien. Début octobre, le numéro un français avait déjà dévoilé la teneur de son chiffre d'affaires, ressorti à 1,362 milliard d'euros entre mars et août, en croissance de 1,5%, et même de 2,5% sur un périmètre identique. Dans le pôle Volaille France, la direction évoquait un contexte de forte hausse des matières premières, qui l'avait poussé à programmer deux hausses tarifaires sur le second semestre fiscal (en cours). Elle avait estimé en octobre qu'une troisième hausse sera nécessaire, mais que cet étalement pèsera sur les performances de l'ensemble des acteurs de la filière. La direction était restée prudente sur la seconde moitié de l'exercice, mais demeurait confiante dans la capacité de résistance du groupe dans un contexte plus difficile.

Gilbert Dupont ("accumuler", objectif 88,10 euros) table sur un résultat opérationnel en croissance de 5% à 33,9 millions d'euros sur le semestre, soit une marge de 2,5%, et un bénéfice net de 22 millions d'euros (+13,2%). Portzamparc ("conserver", objectif 86 euros) est plus ambitieux avec 47 millions d'euros de résultat opérationnel anticipé (3,5% de marge) et 28,5 millions d'euros de bénéfice net.

Actualités relatives :