Marchés français ouverture 7 h 34 min
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 382,10
    -1 063,48 (-3,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

L'aviation israélienne mène de nouvelles frappes contre la bande de Gaza

·2 min de lecture

De nouvelles violences ont éclaté au Proche-Orient ce jeudi, après la trêve décidée le 21 mai dernier entre l'armée israélienne et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

L'aviation israélienne a mené des nouvelles frappes dans la nuit de jeudi à vendredi contre des cibles du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza, selon l'armée et des témoins.

L'armée israélienne a indiqué que ses avions de combats avaient ciblé des positions du Hamas dans la bande de Gaza en représailles à des tirs de ballons incendiaires, plus tôt jeudi, et des journalistes de l'AFP dans ce territoire palestinien ont aussi fait état de déflagrations dans la nuit.

Seconde série de frappes

Il s'agit de la seconde série de frappes israéliennes dans la bande de Gaza depuis le début de la semaine et la fin de la guerre de 11 jours, du 10 au 21 mai dernier, avec le mouvement islamiste armé Hamas qui est au pouvoir dans la bande de Gaza, micro-territoire palestinien de deux millions d'habitants.

L'armée israélienne a affirmé avoir ciblé un site militaire du Hamas et un site de lancement de roquettes, situés respectivement à Gaza City et à Khan Younès, ville du sud de cette enclave sous blocus israélien depuis près de 15 ans.

Et le chef de l'armée, le général Aviv Kohavi, a demandé à son état-major "d'accroître la préparation de l'armée" à une "série de scénarios" incluant "la reprise des hostilités" après la dernière guerre qui avait coûté la vie à 260 Palestiniens, dont des enfants et des adolescents, et à 13 personnes en Israël dont un enfant, une adolescente et un soldat.

Ces nouveaux échanges de tirs interviennent alors que l'Egypte tente de consolider le cessez-le-feu fragile qui a permis de mettre fin à cette guerre-éclair.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles