La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 495,83
    -61,57 (-0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 730,32
    -47,06 (-1,25 %)
     
  • Dow Jones

    33 706,74
    -292,30 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,0044
    -0,0048 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 760,30
    -10,90 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    20 793,99
    -2 506,03 (-10,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    504,88
    -36,72 (-6,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,91
    -0,59 (-0,65 %)
     
  • DAX

    13 544,52
    -152,89 (-1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 550,37
    +8,52 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 705,21
    -260,13 (-2,01 %)
     
  • S&P 500

    4 228,48
    -55,26 (-1,29 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,81 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1823
    -0,0109 (-0,92 %)
     

L'avenir des crédits carbone est le thème principal de l'événement clé post-COP26 qui s'est tenu à Taïwan

·5 min de lecture

350 dirigeants participant à l'événement explorent l'avenir du développement durable

La présidente Tsai Ing-wen souligne que l'objectif de neutralité carbone 2050 de Taïwan est un objectif pour lequel un échec n'est pas une option

TAIPEI, 6 avril 2022 /PRNewswire/ -- La neutralité carbone, la réduction des émissions de carbone et la gouvernance responsable sont désormais des enjeux fondamentaux qui ne peuvent plus être mis de côté par la communauté internationale. En mars 2022, Business Today, une revue financière basée à Taïwan qui se concentre depuis longtemps sur le lien entre les facteurs ESG et l'industrie, a organisé le 2e ESG & Sustainability Taiwan International Summit (Sommet international sur les facteurs ESG et la durabilité à Taïwan). Plus de 350 dirigeants de gouvernement et de l'industrie ont participé à l'événement, dont des responsables de la Commission de surveillance financière et du Bureau de l'énergie du ministère des Affaires économiques. La présidente taïwanaise Tsai Ing-Wen a prononcé un discours lors du forum.

The 2nd ESG & Sustainability Taiwan International Summit, hosted by Business Today, invited President Tsai Ing-Wen, as well as industry leaders and government officials, to respond to the issue of sustainability (Photo courtesy of Business Today)
The 2nd ESG & Sustainability Taiwan International Summit, hosted by Business Today, invited President Tsai Ing-Wen, as well as industry leaders and government officials, to respond to the issue of sustainability (Photo courtesy of Business Today)

La présidente Tsai Ing-Wen a déclaré dans son discours que l'objectif de neutralité carbone pour 2050 n'est pas seulement un défi pour le monde, mais aussi pour Taïwan. Elle a souligné qu'en dépit d'un certain nombre de défis difficiles à relever, il incombe à Taïwan de stimuler sa transformation vers la neutralité carbone par le biais d'une approche à quatre volets : premièrement, la recherche de nouvelles sources d'énergie telles que l'hydrogène et les énergies vertes tournées vers l'avenir doit être entreprise pour maintenir la transition énergétique ; deuxièmement, la transformation industrielle, de l'optimisation des processus à l'utilisation des énergies renouvelables, doit être accélérée pour répondre à l'évolution des conditions du marché ; troisièmement, une transition vers des bâtiments publics à faible émission de carbone et des transports neutres en carbone est un changement de mode de vie nécessaire qui doit être adopté ; et quatrièmement, l'équité est une nécessité pour l'engagement public dans la transformation de la société.

Le sommet a également invité des experts mondiaux à présenter une feuille de route de développement des facteurs ESG aux chefs d'entreprise et aux investisseurs. Parmi les principaux intervenants figuraient Robert N. Stavins, A. J. Meyer, professeur d'énergie et de développement économique, John F. Kennedy School of Government, Harvard University, qui a fait part de son point de vue sur les politiques climatiques après la COP26, et Todd Cort, codirecteur du Yale Center for Business and the Environment, qui a abordé le sujet du marché du carbone après la COP26. Les deux discours ont été prononcés en ligne.

Du côté des sociétés financières, le président de Wing Fung Financial Group, Sih-Kuan Chen, a souligné que l'action pour le climat est devenue le consensus mondial le plus répandu de tous les temps, et que les entreprises doivent intégrer quatre « impératifs » dans leurs stratégies de neutralité carbone : conformité, optimisation, réinvention et leadership. Wing Fung s'est engagée à atteindre des objectifs de neutralité carbone pour ses opérations d'ici 2030 et pour l'ensemble de son portefeuille d'actifs d'ici 2050.

Ying-Chou Chen, responsable du groupe de services de durabilité de Deloitte & Touche, a déclaré qu'il y a deux façons de faire face au changement climatique : d'une part, en modifiant les procédures opérationnelles et/ou les installations de production pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, tout en améliorant l'efficacité énergétique par le développement de nouvelles technologies de réduction du carbone, d'autre part, en prenant des mesures de précaution pour protéger l'entreprise de l'impact du changement climatique à l'avenir.

Le président de China Petrochemical Development Corporation (CPDC), Ruey-Long Chen, a fait remarquer qu'en réponse à la demande industrielle future, la priorité de l'offre actuelle d'énergie verte devrait être d'améliorer la production de carbone du côté des processus et de moderniser les équipements existants pour réduire la consommation d'énergie. Il a ajouté que la quantité de vapeur d'eau utilisée par l'industrie pétrochimique est excessive et que son utilisation devrait être réduite, voire réduite à zéro.

Alex Araujo, gestionnaire de fonds d'actions mondiales chez M&G Investment, a mentionné que l'afflux d'argent dans les fonds de développement durable a entraîné une surévaluation des entreprises d'énergie propre et renouvelable et que, si le boom actuel faiblit, les investisseurs risquent de subir d'énormes pertes.

Hsiu-Ming Lin, président de Taiwan Depository & Clearing Corporation (TDCC), a souligné que TDCC est la première plateforme de relations industrielles au monde à fournir des notations en matière de facteurs ESG aux investisseurs individuels et institutionnels, une mesure qui est devenue très prisée par les investisseurs étrangers. La plateforme est devenue l'une des principales sources de données sur les facteurs ESG de la région.

Le président du Taiwan Housing Group, Pei-Ye Peng, a déclaré que les petites et moyennes entreprises (PME) constituent l'épine dorsale de l'économie taïwanaise et qu'il faut désormais réfléchir à ce qu'elles peuvent apporter. Taiwan Housing encourage actuellement une initiative de plantation d'arbres sur 10 ans afin de montrer à ses employés que l'entreprise pour laquelle ils travaillent opère dans une perspective à long terme.

Le président de l'Association des fonds de pension, le professeur Li-Ling Wang, a souligné que le marché des placements ESG a continué de prendre de l'expansion et que, après la pandémie, les investisseurs ont accordé plus d'attention aux facteurs ESG. Plus de 90 % des grands investisseurs institutionnels et des fonds de pension ont accru leurs placements ESG, ce qui montre l'importance des facteurs ESG dans les futures décisions d'investissement.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1777565/ESG.jpg

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles