La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 871,58
    -679,25 (-2,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

L'automobile de 2025: la voiture à essence ou diesel est-elle morte?

·2 min de lecture

GRAND ANGLE - L’industrie automobile est aujourd’hui en train de vivre une étape de transition majeure. Challenges consacre un dossier sur le futur proche de l’automobile, marqué par l’électrification et l’évolution des réglementations.

Dans les années 1950, on imaginait bien volontiers que la voiture de l’an 2000 volerait. La réalité a montré à quel point il était difficile de se lancer dans des prospectives à des horizons aussi lointains. Aujourd’hui, l’automobile évolue tellement vite que prédire l’avenir, même à dix ans, semble encore plus hasardeux.

L’aiguillon qui accélère la transition énergétique automobile, c’est la réglementation. Cela se situe à deux niveaux. Local d’une part : dès 2024, les agglomérations de plus de 150.000 habitants . Le principe : interdire l’accès des centres-villes aux véhicules jugés les plus polluants, selon la vignette Crit’Air apposée sur le pare-brise. Voilà qui , puisque cette mesure exclut les voitures les plus anciennes, et donc les populations les moins favorisées, qui n’ont pas les moyens ou l’intention d’envoyer à la casse une voiture qui rend encore service.

Lire aussi

Norme Euro 7 drastique

L’autre point réglementaire est au niveau européen, elle concerne les normes de pollution à l’échappement de toutes les voitures neuves proposées à la vente sur le marché. Attendue à l’horizon 2025, la devrait être drastique en ce qui concerne les moteurs thermiques. Les seuils de polluants autorisés sont encore en discussion, mais certains parlent déjà de la fin du moteur thermique, tant il serait difficile pour les constructeurs de répondre aux exigences du législateurs.

Tout cela fait le jeu de la voiture électrique, qui aura encore droit de cité dans les villes et n’est pas concernée par les émissions de polluants à l’échappement. En 2020, les ventes de voitures électriques ont bondi. Renault, un des pionniers du marché, est en passe d’être rejoint par Peugeot au palmarès des ventes : l’éternel duel entre Renault Clio et Peugeot 208 va-t-il finir par se transformer en rivalité entre Zoé et e-208 ? Pas sûr, car les ventes de voitures 100 % électriques sont encore aujourd’hui minoritaires et les tarifs élevés limitent les débouchés à une clientèle plutôt haut-d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi