La bourse est fermée

L'auteur de l'attaque terroriste de Londres déjà condamné pour terrorisme

latribune.fr
 

Un homme portant une ceinture d'explosifs factice a tué deux personnes et en a blessé trois autres à l'arme blanche, vendredi sur le London Bridge, dans le centre de Londres, avant d'être abattu par la police, qui parle d'un acte "terroriste".

La police britannique a identifié l'assaillant sous le nom de Usman Khan, un homme de 28 ans, qui avait déjà été condamné pour des faits de terrorisme et était sorti de prison l'an dernier.

"L'individu était connu des autorités, il avait été condamné en 2012 pour des faits de terrorisme", a déclaré Neil Basu, un des responsables des services antiterroristes britanniques, ajoutant qu'il avait bénéficié d'une remise en liberté conditionnelle en décembre 2018.

Le Times, citant des sources gouvernementales, a rapporté vendredi soir que l'assaillant était sorti de prison après avoir accepté de porter un bracelet électronique.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré vendredi soir qu'il était primordial que les criminels violents purgent leur peines.

"C'était une erreur de permettre aux criminels et violents de sortir plus tôt de la prison et il est très important de sortir de cette habitude et d'appliquer les peines appropriées aux criminels dangereux, en particulier les terroristes", a-t-il affirmé.

Le ministre d'Etat à la Sécurité, Brandon Lewis, a fait savoir samedi sur Sky News que la police ne cherchait pas d'autre suspect dans cette enquête.

Les forces de l'ordre ont été alertées à 13h58 d'un incident sur le London Bridge ("Pont de Londres"), théâtre d'un attentat djihadiste en juin 2017. Des assaillants avaient alors foncé au volant d'un véhicule sur des passants, avant des attaques au couteau dans le quartier proche de Borough Market.

Ces actes, qui avaient fait huit morts (hors les assaillants) et 48 blessés, avaient été revendiqués par le groupe Etat islamique (EI).

La campagne suspendue

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr