La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 923,32
    -54,76 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    11 478,39
    -143,32 (-1,23 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 325,61
    -544,41 (-2,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,74
    -14,13 (-2,63 %)
     
  • S&P 500

    4 042,17
    -28,39 (-0,70 %)
     

Laurent Wauquiez soutient (officiellement) Éric Ciotti à la présidence LR

Photo
VALERY HACHE / AFP

POLITIQUE - Ce n’est pas (du tout) une surprise, mais c’est désormais officiel. Ce mercredi 30 novembre, à trois jours du premier tour de l’élection à la présidence des Républicains, Laurent Wauquiez a appelé les adhérents à LR à choisir Éric Ciotti, face à Bruno Retailleau et Aurélien Pradié, dans une vidéo publiée sur Twitter.

Saluant un candidat « qui a le courage de ses convictions », le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes souligne que le député des Alpes-Maritimes « a toujours alerté sur les problèmes d’immigration et de sécurité ».

Laurent Wauquiez met aussi en avant « la confiance » que lui inspire l’élu niçois. « C’est quelqu’un qui ne trahit pas, c’est quelqu’un qui est droit, et qui n’a jamais été à vendre », ajoute-t-il, alors que l’un des candidats en lice, Bruno Retailleau, a d’abord été élu sous les couleurs du MPF de Philippe de Villiers avant de rejoindre l’UMP en 2010.

« Je fais confiance à Éric Ciotti et je souhaite que vous lui fassiez confiance », insiste-t-il.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le ralliement de cette figure très populaire auprès des militants LR ne surprendra pas les observateurs du parti. Car depuis le début de la compétition, Éric Ciotti a fait de la candidature de Laurent Wauquiez à l’élection présidentielle de 2027 l’un de ses principaux arguments de campagne.

Un scénario qui convient bien à l’Auvergnat, puisqu’il affirmait récemment dans L’Obs : « je vais vous dire les choses très clairement et comme je les pense : en 2027, soit ce sera moi, soit ce sera Marine Le Pen ». Ce qui ne laisse que peu de doutes sur la volonté de Laurent Wauquiez de revenir dans le jeu. Et le chemin le plus direct pour y parvenir est la victoire d’Éric Ciotti à la présidence des Républicains.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi