La bourse ferme dans 1 h
  • CAC 40

    5 596,28
    -20,99 (-0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 595,62
    -7,05 (-0,20 %)
     
  • Dow Jones

    30 916,26
    +102,00 (+0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 833,40
    +3,50 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    30 575,06
    +402,07 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    732,55
    +17,36 (+2,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,77
    +0,41 (+0,78 %)
     
  • DAX

    13 822,72
    -25,63 (-0,19 %)
     
  • FTSE 100

    6 704,73
    -15,92 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    13 092,61
    +94,10 (+0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 787,00
    +18,75 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3612
    +0,0025 (+0,18 %)
     

Laurent Voulzy se confie : Johnny Hallyday ? "Je le trouvais triste"

·1 min de lecture

Ce 5 décembre 2020 est un jour particulier puisqu'il s'agit du troisième anniversaire de la mort de Johnny Hallyday. Pour l'occasion, sa dernière épouse s'est rendue sur l'île de Saint-Barthélemy et a visité sa tombe avec son nouveau compagnon, Jalil Lespert. Ce samedi, Eric Dussart et Jade ont accueilli Laurent Voulzy au micro de leur émission On refait la télé, diffusée sur RTL. Le chanteur en a profité pour rendre hommage au rockeur, qu'il "aimait beaucoup", même s'il ne le connaissait "pas bien".

"Je l'ai croisé et à chaque fois, je l'ai trouvé très touchant. J'ai toujours une tendresse pour Johnny. Je le trouvais triste en fait, un peu... Je trouve qu'il avait une tristesse au fond de lui et il y avait quelque chose de profond chez lui, de magique", déclare Laurent Voulzy, qui se souvient du "charisme incroyable" du papa de Laura Smet, David Hallyday, Jade et Joy. "Il avait un truc particulier (...), un magnétisme", assure l'auteur-compositeur de 71 ans, qui estime que l'artiste décédé en 2017 était différent des autres. "Quand il arrivait, tout le monde le regardait", précise Laurent Voulzy, qui garde de très bons souvenirs de Johnny Hallyday.

Il a d'ailleurs eu la chance de chanter en duo avec lui, le titre Quelque chose de Tennessee, sur la scène de Bercy (l'ancien Accorhotels Arena), en 2006. Un moment intimidant et même très stressant de prime abord, mais qui s'est finalement très bien déroulé. "Il a été super ! Il n'a pas chanté fort. Il sait bien que moi je ne fais (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron "un problème pour la France" : nouvelles attaques contre le président
Laeticia Hallyday : 4,4 millions d'euros encaissés, le succès de Johnny ne s'éteint pas
Pour Marion Maréchal, sa tante Marine Le Pen a "des pudeurs de gazelle" sur le confinement
Albert de Monaco, l'après-Covid n'a pas été facile : "Le virus ne vous quitte pas si vite..."
Charlotte Gainsbourg n’a jamais fait le deuil de son père : ses déchirantes confidences