La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0260
    -0,0066 (-0,64 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +3,40 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    23 755,55
    -288,87 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -0,21 (-0,23 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,35 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,68 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,22 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2137
    -0,0066 (-0,54 %)
     

Laurent Nuñez, un énarque à la Préfecture de Police de Paris

PHILIPPE WOJAZER

Le coordinateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme replacera Didier Lallement à la direction de la Préfecture de Police de Paris, a annoncé mercredi le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

En conseil des ministres, Laurent Nuñez a été nommé mercredi préfet de police de Paris, où il succèdera à Didier Lallement, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sur son compte Twitter. "C’est le choix d’un homme d’expérience qui connaît parfaitement la Préfecture de Police de Paris et qui a exercé de nombreuses responsabilités nationales", a fait valoir Gérald Darmanin, ajoutant que "la sécurité des Franciliens sera notre priorité".

Cette nomination stratégique, sur proposition de Gérald Darmanin, fait partie de celles qui sont décidées par le chef de l'Etat. L'actuel coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme (CNRLT) et ex-secrétaire d'Etat auprès de , alors ministre de l'Intérieur, succèdera à Didier Lallement dont la gestion de l'ordre public et les méthodes musclées, appuyées par la création de la célèbre unité motorisée de la Brav-M, ont été régulièrement critiquées depuis son arrivée à la Préfecture de Police.

Nommé en pleine crise des "Gilets jaunes", Didier Lallement a été mis en difficulté par, le 28 mai dernier. Il avait reconnu "un échec" début juin lors d'une audition au Sénat et "assum(é) en totalité la responsabilité" des incidents.

Un spécialiste des questions de sécurité

Le départ de M. Lallement n'est cependant pas lié au fiasco du Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions. Le préfet avait annoncé à ses troupes, plusieurs semaines auparavant, qu'il quitterait cet été la PP au plus tard le 27 août au moment, pour lui, de fêter ses 66 ans. Didier Lallement a atteint la limite d'âge de 65 ans dans le corps préfectoral en août dernier mais son mandat avait été prolongé de deux ans par une disposition dérogatoire.

Enarque, ayant accompli l'essentiel de sa carrière à l'Intérieur, Laurent Nuñez est un spécialiste des questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Agé de 58 ans, il connaît parfaitement la préfecture de Paris pour avoir été directeur de cabinet du préfet de polic[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles