La bourse ferme dans 3 h 9 min
  • CAC 40

    6 240,06
    -112,88 (-1,78 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 618,88
    -71,86 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0523
    +0,0057 (+0,55 %)
     
  • Gold future

    1 827,80
    +11,90 (+0,66 %)
     
  • BTC-EUR

    27 956,32
    -575,34 (-2,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    654,40
    -16,28 (-2,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,24
    -1,35 (-1,23 %)
     
  • DAX

    13 786,93
    -220,83 (-1,58 %)
     
  • FTSE 100

    7 283,09
    -155,00 (-2,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2413
    +0,0071 (+0,57 %)
     

Laurent Guillot, le casque bleu d’Orpea

Ce polytechnicien qui a fait presque toute sa carrière à Saint-Gobain prendra la direction du groupe d’Ehpad, au cœur d’un scandale, en juillet. Une mission à haut risque.

C’est un mouton à cinq pattes qu’il fallait trouver. Qui pouvait accepter de prendre la direction générale d’Orpea, ? Depuis lundi 2 mai, on connait l’animal: succédera en juillet à après la publication du livre-enquête Les fossoyeurs du journaliste Victor Castanet. Cet X-Ponts, avait quitté l’an dernier Saint-Gobain, où il a fait l’essentiel de sa carrière, après la désignation de Benoit Bazin comme successeur de Pierre-André de Chalendar. "Agé de 52 ans, manager expérimenté, il sera notamment chargé d'élaborer et de mettre en œuvre le plan d'amélioration et de transformation destiné à construire le nouvel Orpea", indique un communiqué du groupe présent dans 23 pays et qui gère plus de 350 établissements pour personnes âgées dépendantes en France.

Du leadership pour reconstruire un groupe en ruine

Pour dénicher ce pacificateur dans un champ de ruine, le conseil d’administration a fait appel au chasseur de têtes Russell & Reynolds que dirige Florence Ferraton en France. Un mandat sur mesure lui a été confié qui englobe les compétences de leadership mais aussi l’organisation de la succession. Le cabinet de recrutement, qui utilise des tests psychométriques dans son travail d’évaluation, considère notamment que Laurent Guillot dispose de toutes les qualités pour redonner du sens au travail des 68.800 salariés d’Orpea.

Lire aussi

Le chantier est immense tant les dommages causés par le scandale sont grands. Or, l’ancien patron des solutions Haute Performance à Saint-Gobain, également administrateur de Safran, apparaît comme un manager engagé à la lecture de sa page LinkedIn. Après l’annonce de son départ du groupe industriel, l’an dernier, les messages chaleureux ont afflué du monde entier: "Merci pour votre leadership et votre inspiration. Vous allez nous manquer", écrit l’un des ses anciens collègues. "Ce fut un plaisir de travailler avec vous", témoigne une autre. De l’empathie, précisément, il va lui en falloir au sein de cette société à reconstruire que Laurent [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles