La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1736
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    34 846,06
    -2 399,89 (-6,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 016,33
    -47,52 (-4,47 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

Laurent Berger sur l'état de la France: "Le temps des injonctions est révolu"

·2 min de lecture

TRIBUNE - Dix mille Français, représentatifs de la population, ont été interrogés par Challenges et Harris Interactive sur leur état d’esprit, leurs valeurs, leurs difficultés. Pour le secrétaire général de la CFDT, la crise sanitaire est un "point de bascule", notamment dans le monde du travail.

tranche avec l'am­biance supposée qui règne dans le pays, avec les invec­tives qui fusent sur les réseaux sociaux et les plateaux de télé­ vision. Le respect, la loyauté, l'écoute sont des valeurs im­ portantes pour les Français, qui attendent un débat public apaisé, très loin du bruit conti­nu et de l'amplification des dis­cours extrémistes, par exemple sur les vaccins.

Il y a plus d'inquiétude que de colère dans notre pays et cette enquête est une invitation à agir: la crise sanitaire corres­pond à un point de bascule. Non, cela ne repartira pas comme avant. Les gens ont changé, il est légitime et évident que le mode de fonc­tionnement de la société doit aussi changer. La campagne présidentielle doit être l'occa­sion de mettre sur la table les solutions à long terme pour améliorer l'avenir de nos enfants: l'éducation, la formation, le chômage, le ré­chauffement climatique... Je milite pour la confronta­tion apaisée des idées, pour l'expression de visions dif­férentes et légitimes. Mais nous partons de loin et le chemin sera long. La bipolarisation du débat public national, la pratique des facilités de langages, des pe­tites phrases et des idées reçues sont bien ancrées.

"Le travail est perçu comme une fierté, un plaisir, une source d'épanouissement"

Cessons par exemple d'opposer performance écono­mique et justice sociale. En 2017, la était allée à la rencontre des Français, et plus de 240.000 d'entre eux avaient répondu à notre étude "Parlons travail". Nous avions alors constaté que les salariés ressentaient un très fort attachement à leur travail. Depuis, à cause ou en dépit de la crise sanitaire que nous traversons, cet attachement semble s'être accru et l'étude Challenges-Harris Interactive le montre. Le travail n'est pas perçu seule­ment comme de la sueur et des larmes, mais aussi et de plus en plus comme une fierté, un plai­sir, une source d'épanouisse­ment. Il y a une aspiration à plus de sens, à avoir une capa­cité à agir sur son propre tra­vail. Le tél[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles