Marchés français ouverture 7 h 59 min
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 455,60
    +528,23 (+1,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1277
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 983,66
    +634,28 (+2,72 %)
     
  • BTC-EUR

    44 963,75
    -205,17 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 308,39
    -12,89 (-0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     

Laurent Baffie dévoile le titre farfelu de son deuxième long-métrage !

·1 min de lecture

Laurent Baffie persiste et signe ! 18 ans après avoir signé son premier long-métrage "Les clés de bagnole", l'artiste à la répartie ravageuse s'apprête à récidiver. Invité de l'émission de RTL "On refait la télé" samedi 23 octobre, le sniper emblématique de Thierry Ardisson a livré quelques révélations sur son nouveau film comme le rapporte en exclusivité nos confrères de Télé Loisirs.

Laurent Baffie a confié qu'il planchait activement sur le scénario de son nouveau long-métrage. "Vous voulez le titre ? 'Du pus dans les gencives'. Sur l'affiche, il y aura : 'N'y allez pas, c'est dégueulasse' ", s'est réjoui d'avance l'humoriste de 63 ans. Eric Dussart s'est alors permis de lui faire remarquer : "Vous n'avez donc tiré aucun enseignement de ce qui est arrivé ? Puisqu'on rappelle que les gens avaient été très premier degré. Le slogan de votre film c'était 'N'allez pas voir ce film, c'est une m*rde'. Et au final, les gens n'y étaient pas allés alors que ce n'était pas du tout une m*rde".

À lire également

Thierry Ardisson : en plus de la télévision, il devient Youtubeur !

Rappelons que "Les clés de bagnole", sorti le 10 décembre 2003 et qui rassemblait pléthore de célébrités, n'avait p... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles