La bourse est fermée

L'augmentation de la taxe foncière se fait "au détriment de l'entretien des bâtiments", prévient l'Union nationale des propriétaires immobiliers

franceinfo
·1 min de lecture

La taxe foncière est prélevée ce lundi 26 octobre, pour les foyers qui ne sont pas mensualisés. Une taxe, qui ne cesse d'augmenter, plus de 30% en moyenne sur 10 ans, avec de fortes disparités selon les communes. "Toutes ces taxes se font au détriment de l'entretien des bâtiments", a alerté Christophe Demerson, président de l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), lundi sur franceinfo.

franceinfo : Comment expliquez-vous cette facture toujours plus salée?

Christophe Demerson : Cette facture s'explique de plusieurs manières. Les élus locaux, les maires en particulier, n'avaient pas tout à fait compris que les Français souffraient de cette taxe. C'est vrai que 31,4% d'augmentation sur dix ans, c'est terrible. Si on prend sur une période plus courte, c'est exactement la même chose : sur 5 ans, l'augmentation, c'est 12,1%, soit trois fois l'inflation et six fois et l'augmentation des loyers.

Comment expliquer les différences entre les villes ?

Certains maires prennent conscience de l'enjeu qui est derrière, parce les propriétaires ne fabriquent pas l'argent non plus malheureusement. Et après ça, c'est tout le travail sur le terrain qui se perd, c'est-à-dire les travaux. Toutes ces taxes qui sont prélevées se font au détriment de l'entretien des bâtiments : on note un effondrement des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi