La bourse ferme dans 4 h 11 min
  • CAC 40

    6 224,75
    -128,19 (-2,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 608,69
    -82,05 (-2,22 %)
     
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0523
    +0,0057 (+0,55 %)
     
  • Gold future

    1 830,40
    +14,50 (+0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    27 699,49
    -857,06 (-3,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    647,63
    -23,05 (-3,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,88
    -1,71 (-1,56 %)
     
  • DAX

    13 744,74
    -263,02 (-1,88 %)
     
  • FTSE 100

    7 265,55
    -172,54 (-2,32 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     
  • Nikkei 225

    26 402,84
    -508,36 (-1,89 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2414
    +0,0072 (+0,59 %)
     

L'assurance vie peut être dangereuse pour les clients en difficulté, rappelle le gendarme du secteur

L’assurance vie fait plus de mal que de bien à certains souscripteurs, selon l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Dans un communiqué diffusé mardi 3 mai, le gendarme de la banque et de l’assurance “appelle les distributeurs de contrats d’assurance vie à mieux respecter le devoir de conseil auprès des clients financièrement fragiles ou en difficulté”. Mais que reproche, exactement, l’organe rattaché à la Banque de France aux assureurs ? Pour l’ACPR, les contrats d’assurance vie peuvent tout simplement se révéler néfastes pour les souscripteurs qui ne disposent pas d’une épargne de précaution. En cause : “des frais d’entrée et de gestion particulièrement pénalisants s’ils sont contraints de racheter rapidement leur contrat d’assurance vie par manque de liquidités”.

Rappelons en effet que des frais sur versement (ou frais d’entrée) - atteignant parfois 5% chez les assureurs traditionnels, mais nuls chez les acteurs internet - viennent directement grever le capital placé dans l’assurance vie. Il convient donc de conserver son contrat plusieurs années pour voir ces frais épongés par le rendement du produit. Sans compter que la fiscalité sur les rachats est plus favorable à partir de 8 ans de détention. Or, un ménage ne disposant pas d’un bas de laine suffisant pour faire face à un imprévu peut être contraint de retirer tout ou partie des sommes placées, perdant ainsi les frais sur versement et l’avantage fiscal sur les éventuels gains obtenus.

Autre écueil relevé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Frais bancaires : la banque la moins chère en 2022 pour les cadres moyens
Les prix des produits alimentaires en supermarchés ont augmenté de 3 % en avril
Près de 1.000 euros pour changer une serrure un dimanche
Frais bancaires : la banque la moins chère en 2022 pour les jeunes
Frais bancaires : la banque la moins chère en 2022 pour les commerçants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles